Tags Posts tagged with "spectacle"

spectacle

par -

Les détracteurs de l’humoriste français d’origine tunisienne Michel Boujenah ont finalement été son meilleur argument publicitaire. Non seulement son spectacle programmé hier jeudi 19 juillet 2017 dans le cadre de la 53ème édition du Festival international de Carthage a bien eu lieu, malgré la grogne d’un groupe d’activistes de la société civile devant le musée de Carthage, en plus il a cartonné. Près de 700 personnes ont fait le déplacement pour assister à “Ma vie rêvée”, indique la direction du festival.

Si on tient compte du fait que le musée de Carthage a une capacité d’accueil d’environ 500 spectateurs, on peut en conclure que l’acteur-comique franco-tunisien a fait un carton plein.

A noter que selon Mosaïque FM, Olivier Poivre-d’Arvor, ambassadeur de France à Tunis, le réalisateur Brahim Letaïf et l’humoriste Lotfi Abdelli font partie des personnalités qui sont allées voir Boujenah sur scène…

Ainsi s’achève une éruption politico-médiatique qui a enflammé les esprits pendant plusieurs jours, une de plus en terre tunisienne… A la prochaine déferlante !

par -

La confédération des entreprises citoyennes de Tunisie (CONECT) a, dans un communiqué publié jeudi 06 juillet 2017, souligné que “l’appel à l’annulation du spectacle de Michel Boujenah porte un grave préjudice à l’image de la Tunisie“.
Faisant suite à l’appel lancé par certains responsables syndicaux pour l’annulation du spectacle culturel de Michel Boujenah programmé à la 53ème édition du festival international de Carthage, le Bureau Exécutif de la CONECT considère que de telles attitudes “portent un grave préjudice à l’image du pays, affectent la visibilité pour les investisseurs locaux et étrangers, les agents économiques et l’ensemble des citoyens et entravent l’instauration d’un climat favorable au développement du partenariat et de la relance de secteurs clés à l’instar du tourisme“.

Selon le même texte, le CONECT attire l’attention sur “la gravité des déviations et des ingérences de certaines organisations professionnelles dans de nombreux domaines qui ne relèvent nullement de leurs missions légales clairement définies par la législation en vigueur” tout en précisant que “de tels spectacles en Tunisie consacrent davantage l’ouverture de notre pays et ses positions responsables sans nullement affecter son engagement aux côtés des droits d’autonomie, de liberté des peuples et de défense des causes justes“.

Dans ce contexte, la Confédération lance un appel au Gouvernement, aux organisations professionnelles et à l’ensemble des composantes de la société civile concernées pour concentrer leurs efforts sur les vrais défis économiques et sociaux de la Tunisie et la nécessité urgente de mettre en place les mesures adéquates de relance de notre économie, de sauvegarde des secteurs en difficulté et de promotion du développement régional et de l’emploi.
Suscitant une polémique et des réactions différentes depuis quelques jours, le spectacle de l’humoriste Michel Boujenah est prévu pour la soirée du 19 juillet au musée archéologique de Carthage dans le cadre du programme “Hors les murs” de la 53ème édition du festival international de Carthage.

par -

La sortie musclée de l’UGTT contre l’humoriste tuniso-français Michel Boujenah n’a pas fait trembler ce dernier. Suite à l’appel de la centrale syndicale pour l’annulation du spectacle de Boujenah, au motif qu’il est un “sioniste” notoire et un “défenseur de l’Etat d’Israël», l’acteur et comique a confié ceci à Elie Trabelsi, homme d’affaires tunisien résidant à Djerba : «Mon amour pour la Tunisie est plus fort que les campagnes de dénigrement !».
Boujenah persiste et signe : Il sera bien sur la scène de l’amphithéâtre de Carthage le 19 juillet 2017.

En tout cas au rythme où vont les choses, on peut se demander si le communiqué de l’UGTT n’a pas été contreproductif, en créant une vague de soutiens et de déclarations passionnées sur la toile en direction de Boujenah, à un niveau qu’il n’attendait sans doute pas.
Pour le ministère de la Culture, les choses sont claires : Pas question de mettre son nez dans la programmation du festival. Ensuite il a tenté de réfréner les ardeurs de l’UGTT en lançant un appel à la retenue et à la tolérance. Un camouflet pour la centrale syndicale en fait, laquelle espérait certainement que les autorités allaient plier et apporter de l’eau à son moulin…

par -

Un  incendie provoqué par un feu d’artifice mal maîtrisé a fait plus de 100 morts dans la nuit de samedi à dimanche dans un temple du sud-ouest de l’Inde, où des milliers de familles étaient massées pour le spectacle.

Des centaines de personnes ont été blessées, pour certaines grièvement brûlées, dans cette catastrophe dans le temple hindou de Puttingal Devi dans la ville côtière de Paravur, dans le Kerala, lors de ces célébrations liées au Nouvel An hindou.

“Il a été confirmé que 102 personnes avaient été tuées et 280 blessés admis dans divers hôpitaux”, a déclaré aux journalistes le chef de l’exécutif de l’Etat du Kerala, Oommen Chandy. “Notre priorité est d’apporter les meilleurs soins aux blessés”, a-t-il ajouté.

Des équipes de médecins ont été dépêchées de New Delhi, tandis que l’armée et la marine ont envoyé des hélicoptères pour évacuer les cas les plus graves, a annoncé le ministre indien de la Santé, J.P Nadda.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux