Tags Posts tagged with "Suzuki"

Suzuki

par -

Jusque-là dans le domaine de l’agroalimentaire, Hatem Chaabouni, vient d’étendre son horizon commercial au domaine de la concession automobile. Le fondateur de la marque de poulets «Chahiya» a en effet pris 35 % dans la société CarPro du groupe Chaïbi, qui est concessionnaire de la marque de voitures japonaises Suzuki. L’entreprise, dirigée par Khalil Chaïbi, était entre les mains de l’Etat qui avait confisqué la carte, avant même qu’elle ne commence à vendre, chez Sakher El Materi, ancien gendre de Ben Ali.

Pour la petite histoire, H. Chaabouni s’était déjà porté candidat à la reprise de CarPro. Remportée par le groupe Chaïbi, Chaabouni réussit quand même à s’y glisser par la petite porte. Sur sa demande et après accord d’El Karam Holding, car le contrat de cession interdisait toute vente avant cinq années d’exercice, il réussit à prendre la minorité de blocage de 35 % et le ticket lui a valu un peu plus de 13 MDT.

Hatem Chaabouni est patron du Groupe Alfa Nutrition Animale (Medimix, Nutrisud, Sepag, Transalfa, Nutrisud Internationale, Medimix Djebel El Oust). L’entreprise exerce dans le domaine de la production d’aliments pour animaux. Présent à l’intérieur du pays à travers le réseau de distribution de Chahiya, il constituera certainement une importante tête de pont pour l’extension du réseau de Suzuki à l’intérieur de la République et en premier lieu à Sfax où CarPro prépare déjà son prochain Showroom. La marque s’installe par ailleurs assez bien sur le marché et a déjà réussi l’immatriculation de 760 véhicules ; elle affiche déjà une PDM (part de marché) de 3 %.

par -

Toyota Motor et Suzuki Motor ont annoncé lundi qu’ils allaient entamer des discussions en vue d’un partenariat portant sur leurs achats, les véhicules verts, l’informatique et les technologies de la sécurité.

Selon Reuters, les deux constructeurs automobiles avaient dit en octobre qu’ils étudiaient un partenariat face aux défis technologiques auxquels est confronté un secteur de l’automobile en pleine phase de consolidation.

“Toyota et Suzuki ont convenu d’œuvrer à la réalisation anticipée d’un partenariat d’affaires”, expliquent les deux groupes japonais dans un communiqué commun.

Toyota, le deuxième constructeur automobile mondial, investit massivement dans la recherche et développement (R&D), notamment sur les fonctions de conduite autonome et d’intelligence artificielle en situation de mobilité.

De son côté Suzuki, spécialiste des voitures à petit prix, recherchait depuis longtemps un partenaire de grande taille, n’ayant pas la capacité financière d’être à la pointe de la R&D, a précisé la même source.

par -

Le géant japonais Toyota a annoncé ce mercredi qu’il étudie en ce moment un partenariat avec son compatriote Suzuki, spécialiste des mini-véhicules, dans un contexte de consolidation de l’industrie automobile dans l’archipel, a annoncé le site « boursorama.com ».

“Toyota et Suzuki ont commencé à explorer les opportunités en vue d’une collaboration, avec la conviction que cela aidera les deux compagnies à relever leurs défis respectifs”, ont précisé les deux groupes dans un communiqué, citant “les domaines de l’environnement, de la sécurité et des technologies de l’information”.

Le processus n’en est qu’à ses débuts, a assuré Osamu Suzuki, président du conseil d’administration de Suzuki, lors d’une conférence de presse à Tokyo. “J’ai pris contact avec Toyota début septembre. Nous allons maintenant démarrer les consultations, tout doit encore être défini”, a-t-il dit aux côtés du PDG de Toyota, Akio Toyoda. Interrogés sur une possible alliance capitalistique, tous deux ont appelé à ne précipiter les choses. “Nous voulons réfléchir tranquillement”, ont-ils répondu.

Les dirigeants ont justifié ce rapprochement par les mutations du secteur, qui voit arriver de nouveaux acteurs venus de l’univers technologique alors que se développe la conduite autonome, a ajouté la même source.

par -

Nous apprenons que la société «Car-Pro », détentrice de  l’agrément de concessionnaire pour la marque de voitures Suzuki, vient d’être achetée par la société «Sotradies» du groupe Chaïbi en Tunisie. Le montant  de la vente, faite sur appel d’offres après confiscation, a été de 35,321 MDT. Quatre autres offres ont été faites, devant avec celle du groupe Chaïbi. D’abord celle de Hatem Chaabouni pour un montant presqu’équivalent de celui de la vente définitive, ensuite celle du groupe Tarak Chérif qui a offert un peu plus de 25 MDT, loin en tout cas des offres d’UADH et d’un consortium Medicars et Mellouli.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux