Tags Posts tagged with "Tunis, Loukil,"

Tunis, Loukil,

par -
En vertu du procès-verbal de l'assemblée générale extraordinaire du 2 juin 2014

En vertu du procès-verbal de l’assemblée générale extraordinaire du 2 juin 2014, l’assemblée générale de la société Aures Auto, concessionnaire de la marque française d’automobiles «Citroën » a décide de faire le coup de l’accordéon.

Elle fera ainsi réduction du capital social de la société en vue d’absorber les pertes et mettre la société en conformité avec l’article 388 du code des sociétés commerciales, d’un montant de trente deux millions huit cent quatre vingt six trente dinars (32.886.030 DT), pour le porter à zéro dinar. La réduction du capital social de la société sera faite conformément aux statuts de la société et aux articles 307 à 310 du code des sociétés commerciales.

Aures Auto procèdera ensuite à l’augmentation du capital social de la société concomitamment d’un montant de sept millions de dinars (7.000.000 DT) par la création et l’émission d’un million quatre cent mille actions (1.400.000) de cinq dinars (5 DT) à souscrire en numéraire et à libérer intégralement lors de la souscription. Ces actions sont attribuées aux membres de la famille Loukil.

Annoncée ainsi, par communiqué sur le Jort, cette opération est, selon nos informations, plus large qu’il n’y paraît.

La société en question appartient au groupe de Mohamed Loukil et est dirigée en tandem par Bassem et Walid. Pour l’histoire, cette société a été reprise, en janvier 2006, par le groupe Loukil de chez la famille Krifa qui était, au début, le concessionnaire de la marque aux chevrons.

Les dettes de 32,8 MDT datent, en effet, des années 2002 jusqu’à 2004 et donc antérieures à la reprise. A la reprise, la société concessionnaire de la famille Krifa, dégageait un déficit bien supérieur, à 48 MDT qui sont logés, en «amortissements différés », dans le bilan d’Aures pour lui permettre de distribuer des bénéfices. Et ce n’est qu’en 2013 que ce déficit a fini par être ramené à 32,8 MDT. Aujourd’hui, Aures réalise un chiffre d’affaires de 185 MDT HTC et dégageait l’année dernière un bénéfice de 6.3 MDT.

Le concessionnaire des marques Citroën et Mazda et dernier adjudicataire de la société EVI (Ennakl Véhicules Industriels) à 43 MDT et 100 DT (pour absence de toute concurrence, le prix plancher ayant été fixé à 43 MDT par le vendeur la Holding Karama), se prépare cependant à entrer en bourse. Pour cela, croyons-nous savoir, le groupe Loukil a regroupé tout son pôle automobile dans la Holding UADH (Universal Auto Distributors Holding) qui a été l’acquéreur de la société EVI. UADH regroupera les sociétés «Aures» concessionnaire de Citroën, la société «Aures Gros », la société «Economic Auto» concessionnaire de Mazda, la société «Mazda Détails », la société EVI et la société Gif Filter, reprise par le groupe Loukil de chez le groupe de Moncef Mzabi, beau-père de Walid, fils de Mohamed Loukil et Gif Distribution.

C’est ce qui explique l’annonce du coup d’accordéon. Ce dernier a pour but, comme le précise l’annonce du Jort, d’absorber les anciennes pertes et de remettre à flot le capital de l’entreprise. 7 MDT seront injectés, auxquels s’ajouteront les 19 MDT en réserves sur plus-value. Apres le coup d’accordéon, le nouveau capital d’Aures sera ainsi de 26 MDT. Les bilans d’Aures étant ainsi nettoyés, elle pourra entrer dans la nouvelle Holding automobile qui devrait présenter, dans les jours qui viennent, selon nos informations, son dossier à la Bourse, puis entamer le marathon de la cotation en bourse. Il sera ainsi le 3ème groupe automobile, après Artes des Mzabi et Ennakl du groupe Amen, qui signera son entrée sur la cote de la BVMT.

K. Boumiza.

par -
En vertu du procès-verbal de l'assemblée générale extraordinaire du 2 juin 2014

En vertu du procès-verbal de l’assemblée générale extraordinaire du 2 juin 2014, l’assemblée générale de la société Aures Auto, concessionnaire de la marque française d’automobiles «Citroën » a décide de faire le coup de l’accordéon.

Elle fera ainsi réduction du capital social de la société en vue d’absorber les pertes et mettre la société en conformité avec l’article 388 du code des sociétés commerciales, d’un montant de trente deux millions huit cent quatre vingt six trente dinars (32.886.030 DT), pour le porter à zéro dinar. La réduction du capital social de la société sera faite conformément aux statuts de la société et aux articles 307 à 310 du code des sociétés commerciales.

Aures Auto procèdera ensuite à l’augmentation du capital social de la société concomitamment d’un montant de sept millions de dinars (7.000.000 DT) par la création et l’émission d’un million quatre cent mille actions (1.400.000) de cinq dinars (5 DT) à souscrire en numéraire et à libérer intégralement lors de la souscription. Ces actions sont attribuées aux membres de la famille Loukil.

Annoncée ainsi, par communiqué sur le Jort, cette opération est, selon nos informations, plus large qu’il n’y paraît.

La société en question appartient au groupe de Mohamed Loukil et est dirigée en tandem par Bassem et Walid. Pour l’histoire, cette société a été reprise, en janvier 2006, par le groupe Loukil de chez la famille Krifa qui était, au début, le concessionnaire de la marque aux chevrons.

Les dettes de 32,8 MDT datent, en effet, des années 2002 jusqu’à 2004 et donc antérieures à la reprise. A la reprise, la société concessionnaire de la famille Krifa, dégageait un déficit bien supérieur, à 48 MDT qui sont logés, en «amortissements différés », dans le bilan d’Aures pour lui permettre de distribuer des bénéfices. Et ce n’est qu’en 2013 que ce déficit a fini par être ramené à 32,8 MDT. Aujourd’hui, Aures réalise un chiffre d’affaires de 185 MDT HTC et dégageait l’année dernière un bénéfice de 6.3 MDT.

Le concessionnaire des marques Citroën et Mazda et dernier adjudicataire de la société EVI (Ennakl Véhicules Industriels) à 43 MDT et 100 DT (pour absence de toute concurrence, le prix plancher ayant été fixé à 43 MDT par le vendeur la Holding Karama), se prépare cependant à entrer en bourse. Pour cela, croyons-nous savoir, le groupe Loukil a regroupé tout son pôle automobile dans la Holding UADH (Universal Auto Distributors Holding) qui a été l’acquéreur de la société EVI. UADH regroupera les sociétés «Aures» concessionnaire de Citroën, la société «Aures Gros », la société «Economic Auto» concessionnaire de Mazda, la société «Mazda Détails », la société EVI et la société Gif Filter, reprise par le groupe Loukil de chez le groupe de Moncef Mzabi, beau-père de Walid, fils de Mohamed Loukil et Gif Distribution.

C’est ce qui explique l’annonce du coup d’accordéon. Ce dernier a pour but, comme le précise l’annonce du Jort, d’absorber les anciennes pertes et de remettre à flot le capital de l’entreprise. 7 MDT seront injectés, auxquels s’ajouteront les 19 MDT en réserves sur plus-value. Apres le coup d’accordéon, le nouveau capital d’Aures sera ainsi de 26 MDT. Les bilans d’Aures étant ainsi nettoyés, elle pourra entrer dans la nouvelle Holding automobile qui devrait présenter, dans les jours qui viennent, selon nos informations, son dossier à la Bourse, puis entamer le marathon de la cotation en bourse. Il sera ainsi le 3ème groupe automobile, après Artes des Mzabi et Ennakl du groupe Amen, qui signera son entrée sur la cote de la BVMT.

K. Boumiza.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Le ministère de l’Industrie et des Mines algérien a annoncé mercredi que le Japon a exprimé la volonté de ses constructeurs automobiles japonais à l’instar...

Reseaux Sociaux