Tags Posts tagged with "Tunisie, Abderraouf Ayadi,"

Tunisie, Abderraouf Ayadi,

par -
Probable futur titulaire du portefeuille du ministère de la Justice

Probable futur titulaire du portefeuille du ministère de la Justice, Abderraouf Ayadi, président du mouvement Wafa, a échafaudé un plan aux termes duquel il se propose d’ouvrir les dossiers de 650 magistrats impliqués dans des affaires de corruption, selon des sources qui lui sont proches, citées par Al Jarida.

De plus, Abderraouf Ayadi a un plan d’épuration concernant 200 magistrats en retraite ,en raison de leur implication dans des affaires « montées de toutes pièces » contre des militants et des politiciens, opposants à Ben Ali.

par -
Contrairement à ce qui a circulé dans certains médias

Contrairement à ce qui a circulé dans certains médias, l’avocat Abderraouf Ayadi n’est pas pressenti pour le ministère de la Justice, car, selon Al Jarida, il est partie prenante dans de nombreuses affaires.

Selon des sources citées par le même site, il pourrait être nommé à la tête du ministère de la justice transitionnelle.

par -
Abderraouf Ayadi

Abderraouf Ayadi, ex-secrétaire général du Congrès pour la république (CPR) et fondateur d’un nouveau parti, a qualifié, vendredi, sur les ondes de Radio Express Fm, de «faible » le rendement du Président de la république provisoire, Mohamed Moncef Marzouki, particulièrement, en matière de diplomatie.

Interpellé sur le nouveau parti qu’il compte créer,  il  a indiqué que cette initiative vient consacrer la rupture avec le CPR pour moult raisons dont le clientélisme, le népotisme, le non respect des règles démocratiques qui prévalaient au sein de son ancien parti, outre, son alignement aveugle sur les positions du parti Ennahdha.

Quant à la dénomination du nouveau parti, il a déclaré avoir proposé personnellement l’appellation « le congrès du peuple » tandis que d’autres ont suggéré celle de « Congrès démocratique », notant que l’appellation définitive sera décidée par la base.

Interrogé sur l’envergure  de cette base, il  a tenu à se démarquer d’Ennahdha et à se définir comme arabo-musulman ouvert aux valeurs universelles et fervent partisan du discours contradictoire,  révélant  que sur les 24 sections que compte le CPR dans le pays, une vingtaine ont rejoint le nouveau parti. Seules les sections de Tataouine, Medenine, Nabeul et Bizerte sont restées fidèles au CPR, selon lui.

Source : Express FM

par -
Selon une source autorisée citée par notre confrère Al Jarida

Selon une source autorisée citée par notre confrère Al Jarida, Abderraouf Ayadi, se propose d’envoyer, en sa qualité de secrétaire général du CPR, une lettre au chef du Gouvernement, Hamadi Jbali, pour l’interpeller sur les dernières nominations à de hautes fonctions, telles que celles de gouverneurs et de Pdg, au motif que son parti en tant que membre de la troïka, n’en avait pas eu connaissance.

Dans le même ordre d’idées, le secrétaire d’Etat à l’Intérieur, Said Mechichi , a indiqué que le parti Attakatol , n’a pas été consulté au sujet des dernières nominations.

Pour sa part, le porte-parole d’Attakatol, a dénoncé l’initiative prise par Ennahdha de nommer des gouverneurs sans en référer à ses partenaires dans la troïka, et estimé que les nominations doivent être décidées suivant la compétence et non l’allégeance et la loyauté.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux