Tags Posts tagged with "Tunisie, Berry Atwan, Ennahdha,"

Tunisie, Berry Atwan, Ennahdha,

par -
Le journaliste arabe

Le journaliste arabe, Abdelbari Atwane, directeur du quotidien « Al Qods Al Arabi » paraissant à Londres, évoque deux alternatives pour la Tunisie : ou bien un second « 14 janvier » plus sanglant contre le mouvement Ennahdha, ou bien la flotte de l’OTAN débarque sur les côtes tunisiennes.

Il souligne que tous les observateurs de la situation en Tunisie relèvent que les violences et les lenteurs dans l’élaboration de la Constitution sont dues à l’obstination d’Ennahdha à tenir en main tous les rênes avant le passage à l’étape de l’avènement de l’Etat islamiste à l’iranienne.

Il ajoute que, à la lumière de ses constatations, c’est le mouvement Ennahdha qui est derrière tous les actes de violences survenus en Tunisie, car il se considère en guerre ouverte et non déclarée contre les laïques et la pensée bourguibienne qui a délivré la Tunisie de l’ère des ténèbres.

Berry Atwane fait remarquer que Ennahdha n’a ni un projet économique ni un projet social pour la Tunisie, mais un projet islamiste pour toute la région, et qu’elle s’attaque au parti Nidaa Touness au motif qu’il est le creuset des RCDistes , alors que, n’eût été ce parti, le parti de Nèjib Chebbi serait sur le front.

Il indique aussi que le mouvement Ennahdha n’est pas issu de la Révolution tunisienne et qu’il porte un projet religieux qui ne concorde pas avec le modèle de société de la Tunisie , car la structure et la culture de la société ne se basent pas sur les fondements qui sont ceux des Etats du Moyen-Orient qui se débattent dans l’ignorance, les séditions et la misère totale .

Berry Atwane prévoit une seconde Révolution, dans deux mois, conduite par l’UGTT, la société civile et les autres partis de l’opposition, y compris les deux autres partis de la troïka, contre les forces obscurantistes qui veulent changer le modèle tunisien, ajoutant que tout ceci placera le peuple tunisien dans une confrontation directe avec le mouvement Ennahdha.

Si une seconde Révolution n’a pas lieu, l’Alliance atlantique établira des bases militaires en Tunisie à l’effet de poursuivre les terroristes. La Tunisie entrera dès lors dans une guerre civile, a-t-il prévu ajoutant que les forces de sécurité ne seront pas cette fois-ci sur la ligne du front, mais protègeront le peuple contre les milices du parti au pouvoir côte à côte avec l’armée.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Le Ministère de l’Energie, de l’Eau, et des Mines, l’Ambassade des Etats-Unis près le Bénin, le Millennium Challenge Corporation (MCC), et le Programme de...

SPORT

Reseaux Sociaux