Tags Posts tagged with "Tunisie, CPG, GCT, Fitch"

Tunisie, CPG, GCT, Fitch

par -

Fitch Ratings a confirmé les notes à long terme ‘AA(tun)’ et à court terme ‘F1+(tun)’ attribuées sur l’échelle nationale tunisienne à la Compagnie des Phosphate de Gafsa (CPG) et au Groupe Chimique Tunisien (GCT). La perspective des notes à long terme est stable. CPG et GCT sont le principal extracteur et producteur, respectivement, de phosphates de Tunisie.

La confirmation des notes reflète les liens opérationnels étroits unissant l’industrie tunisienne des phosphates au gouvernement tunisien ainsi que le soutien de ce dernier eu égard à l’importance stratégique de cette industrie pour le pays. Fitch tient compte du poids important du gouvernement dans la gestion du GCT et de la CPG du fait de leur actionnariat public. Par conséquent, les notes de la CPG et du GCT sont étroitement liées à celles de l’Etat tunisien conformément aux critères de l’agence pour la notation des sociétés-mères et leurs filiales.

CPG et GCT ont subi une baisse de production en 2011 suite aux mouvements sociaux qui ont suivi le changement politique en Tunisie. La production de phosphate pour le premier semestre 2011 a baissé de 73% comparée au premier semestre 2010. Malgré la baisse des ventes résultant de l’interruption de la production, le relèvement des prix en 2011 a permis de limiter le recul du chiffre d’affaires et du cash flow de la CPG et du GCT. Les prix du minerai de phosphate ont atteint 117 USD par tonne contre 75 USD par tonne en 2010.

L’agence s’attend à des ventes de phosphate au niveau de la CPG de l’ordre de 3 millions de tonnes en 2011, en diminution de 59% par rapport à 2010, et un chiffre d’affaires en baisse de 28%. Le chiffre d’affaires du GCT devrait aussi baisser de 30% en 2011. Néanmoins l’agence considère cette baisse comme exceptionnelle et estime que la CPG et le GCT devraient retrouver rapidement leurs niveaux historiques de production avec la stabilisation de la situation en Tunisie.

L’agence s’attend à une baisse des investissements de la CPG et du GCT en 2011 par rapport au budget, néanmoins la majorité des investissements prévus seront reportés à 2012.

La CPG a lancé un vaste programme d’investissement destiné à accroître ses capacités d’extraction de phosphate de 1,5 million de tonnes à partir de 2013 et deux millions de tonnes supplémentaires à partir de 2015 pour un coût total estimé à 350 Mio TND entre 2012 et 2014. Le ratio de dette nette ajustée de la CPG est négatif, soutenu par une trésorerie confortable, et l’agence ne prévoit pas d’altération du profil de crédit de la société suite aux investissements prévus.

Le GCT a entamé la construction d’une unité de production de TSP à M’dhilla pour un coût total de 470 Mio TND et chiffre à 300 Mio TND environ les investissements de mise à niveau en matière environnementale. Le GCT bénéficie d’un endettement bas avec un ratio de dette nette ajustée négatif ; toutefois l’agence s’attend à ce que ce ratio se rapproche de 1 à mesure que la société accomplit son vaste programme d’investissement. Les notes des deux sociétés restent limitées par l’absence de diversification et le caractère cyclique du marché agricole mondial qui est tributaire d’aléas climatiques et géopolitiques. Les notes prennent également en compte l’exposition aux prix mondiaux des matières premières et à la parité de change entre le dollar des Etats-Unis et le dinar tunisien.

Source : Fitch Ratings

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Elle, c’est une spécialiste du transport, un secteur où elle a fait presque toute sa carrière, qu’elle connaît, de la voiture particulière à l’avion,...

AFRIQUE

Le Directeur des Affaires Publiques Ken Reiman a rencontré le Professeur Nicolas Barro, Président de l’Université Norbert Zongo, pour signer un protocole d’accord de...

SPORT

Programme de la troisième journée du championnat de la Ligue 1 du football professionnel, pévue vendredi 25 août : A Radès (19h00, à huis clos): Club...