Tags Posts tagged with "Tunisie, Exportation, agrumes,"

Tunisie, Exportation, agrumes,

par -
Le secteur des agrumes en Tunisie enregistre un développement continu depuis quelques années

Le secteur des agrumes en Tunisie enregistre un développement continu depuis quelques années, et ce grâce à l’évolution des techniques utilisées et des technologies introduites dans ce domaine prometteur.

Selon les derniers chiffres recueillis par la commission d’évaluation de la production d’agrumes, la production d’agrumes, prévue pour la saison 2011/ 2012 en Tunisie connaîtra une augmentation de 2%. Les petits agrumes (clémentines et autres mandarines), reculeront, quant à eux, de 7,7%.

Toujours selon la même source, cette augmentation devrait atteindre 360.000 tonnes contre 352.000 pour l’année 2011.

La hausse attendue touchera toutes les variétés d’agrumes : l’orange (+3,6%), le citron (+3,2%) et les autres variétés (+7,5%), sauf les petits agrumes (clémentines, mandarines…) dont la production devrait connaître un recul de 7,7%.

Notons à ce propos que la production nationale d’agrumes a enregistré une évolution remarquable, avec une production annuelle de l’ordre de 300 000 tonnes, contre 240 000 tonnes au cours des dernières années.

Sur un autre volet, au cours des 4 dernières années, la production de la filière agrumes a crû au taux de 5,1%, et ses exportations ont augmenté de 6,4%.

Les recettes d’exportations de ce secteur ont progressé de 9% et ont contribué, pour l’année 2009, à hauteur de 1,16% au total des recettes de l’agriculture et des industries alimentaires et à raison de 2,12% du total des recettes générées par l’exportation des produits agricoles saisonniers.

Ces résultats placent les agrumes au cinquième rang des produits agricoles saisonniers les plus exportables, après l’huile d’olive, les dattes, les produits de la mer et les fruits d’été.

Les principaux clients des agrumes tunisiens sont la France, qui accapare à elle seule près de 84% des exportations de maltaises. 16% de ces exportations sont destinées aux autres marchés, dont le marché libyen.

Les principaux gouvernorats producteurs d’agrumes sont Nabeul (266.000 tonnes), Ben Arous (35.600), Bizerte (22.400), Kairouan (12.500) et Jendouba (11.150).

A titre de rappel, en 2010, les superficies agrumicoles en Tunisie se sont élevées à 21.830 ha. Au cours des dix dernières années, celles-ci ont évolué de 30%, soit une moyenne annuelle de 500 hectares.

La Tunisie a mis en place, au cours de la dernière décennie, une série de programmes visant à développer la production d’agrumes. Il s’agit de la mise en œuvre d’un programme de développement du secteur des agrumes pour impulser la production et développer les méthodes de commercialisation outre la réalisation d’un important projet d’élargissement des zones de sauvegarde des agrumes à 10 500 hectares.

Plusieurs autres mesures ont été prises pour renforcer le secteur des agrumes dont la mise en place d’un centre technique des agrumes ainsi que la création d’un centre de multiplication des insectes utiles outre le rajeunissement de la forêt d’agrumes.

Nadia Ben Tamansourt

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Le président français, Emmanuel Macron, est décidément très actif sur le contient africain. Après avoir parrainé la force conjointe anti-djihadiste des pays du Sahel,...

Reseaux Sociaux