Tags Posts tagged with "Tunisie, Financement, PME"

Tunisie, Financement, PME

par -
Les PME se trouvent souvent confrontées à une panoplie de handicaps notamment dans les premières phases de leur existence. C’est la raison pour laquelle le gouvernement tunisien  a essayé depuis des années à mettre en place des mécanismes d’incitations

Les PME se trouvent souvent confrontées à une panoplie de handicaps notamment dans les premières phases de leur existence. C’est la raison pour laquelle le gouvernement tunisien a essayé depuis des années à mettre en place des mécanismes d’incitations, dont la création de plusieurs fonds, à savoir le Fonds de promotion et de décentralisation qui a pour objectif de favoriser la promotion d’entrepreneurs et la création des nouvelles entreprises.

C’est dans ce contexte que l’IFC, membre du groupe de la Banque mondiale, et l’Union des banques arabes (UBA) ont organisé, mercredi, un colloque bancaire régional sur la PME : une opportunité pour les banques du Maghreb.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre du programme de conseil en service de l’IFC pour les régions du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord. L’un des piliers de cette stratégie consiste à aider les banques régionales à renforcer leur offre aux petites entreprises.

Les PME sont pour l’économie tunisienne la locomotive de la richesse et du progrès. Elles sont aussi une importante ressource pour l’exportation», souligne Slim Besbès, secrétaire d’Etat chargé des Finances, lors de cette journée.

D’après lui, tous les efforts du pays sont axés sur le développement et l’investissement, où qu’ils soient. «Plusieurs mécanismes existent depuis très longtemps déjà pour stimuler l’investissement. L’année 2011 a été très difficile, nous devons rattraper et éviter les pertes enregistrées au cours de l’année précédente.

Nous sommes appelés à mettre en place des entreprises nouvelles, à mettre à niveau celles existant déjà, à améliorer leur compétitivité. Notre objectif sera aussi de mettre en place des entreprises innovantes afin d’améliorer l’accès au financement des PME tunisiennes.

Il faut mettre en place un système efficient, simple, et souple de financement afin d’inciter et d’accélérer la création de projets innovants, de consolider la créativité, et ce sur tout le territoire national. »

Il est aussi important pour notre économie nationale d’encourager d’autres sociétés à voir le jour, en s’appuyant sur des mécanismes de financement qui leur faciliteraient la tâche».

Le financement des Petites et Moyennes Entreprises tend à résoudre la grande problématique de financement des entreprises, en contribuant, par ailleurs, à la concrétisation de l’objectif d’accélérer le rythme de création de projets innovants à forte employabilité.

Il s’agit également d’instaurer une synergie positive entre les différentes structures intervenant dans le financement des PME, notamment au niveau de l’évaluation des projets, de la prise de décision de financement et de suivi de la réalisation des investissements.

Ceci est de nature à améliorer la qualité des services accordés aux promoteurs et à maîtriser les délais de réponse tout en exploitant, au mieux, les ressources humaines, financières et logistiques du système de création de PME, a-t-il affirmé.

Pour sa part, Wissam Fattouh, secrétaire général de l’UBA a indiqué à ce sujet que « notre partenariat avec l’IFC souligne le potentiel de ces compagnies et les bénéfices que peuvent avoir les créanciers qui leur permettent d’avoir accès à des financements.

Les petites et moyennes entreprises dominent le paysage économique du Maghreb. C’est ainsi qu’en Tunisie 90% des entreprises sont des PME qui assurent plus de 50% de l’emploi dans le secteur privé.

« Le secteur est le principal moteur de la croissance économique en Tunisie, explique Antoine Labrousse, responsable Pays de l’IFC en Tunisie. « L’un des éléments clefs du soutien à ce secteur est de faciliter l’accès au financement des PME. Ces dernières ont un potentiel considérable mais trouvent des difficultés d’accès au crédit. »

Ce colloque a traité trois principaux thèmes, à savoir, la dynamique du marché PME avec un regard sur les évolutions de la demandes, l’offre bancaire et les benchmarks, les meures structurelles destinées à améliorer l’environnement du crédit pour les PME et les stratégies et techniques bancaires permettant d’améliorer les performances des produits PME.

Cette journée a été marquée par la présence des banquiers, des cadres supérieurs, d’entrepreneurs. Ils ont évoqué les moyens qui permettent de faciliter l’accès aux crédits des petites et moyennes entreprises.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux