Tags Posts tagged with "Tunisie, Investisseurs étrangers,"

Tunisie, Investisseurs étrangers,

par -
Depuis le 14 janvier 2011

Depuis le 14 janvier 2011, la Tunisie mise sur le développement local pour combler le fossé entre les gouvernorats et conférer davantage de prérogatives aux régions intérieures.

Un défi de taille, et ce n’est pas un gouvernement provisoire, mis en place depuis quelques mois qui comblera les lacunes et garantira rapidement une répartition plus équitable des richesses entre les régions.

En dépit la complexité de cette tâche, des efforts ont été fournis en la matière, notamment avec une révision des dotations budgétaires initialement attribuées aux régions. Le budget consacré au développement régional au titre de l’année 2012 a, en fait, doublé par rapport à la moyenne annuelle du budget accordé pendant la dernière décennie, soit au total 6 milliards de dinars. Plus de 75% de ce budget seront alloués aux régions démunies.

Un pas significatif, selon plusieurs économistes et experts, qui prévoient que le développement local peut être porté non seulement par des investissements étrangers mais aussi par des entrepreneurs tunisiens. C’est le cas du gouvernorat de Sfax qui s’emploie à gagner le pari.

Marginalisée et délaissée pendant des décennies, la région de Sfax cherche à mieux saisir les enjeux et veut, par la volonté de ces acteurs économiques, reconquérir sa place de pôle économique et de centre d’affaires international.

Dans un contexte économique plombé par les effets du Printemps arabe et de la crise mondiale, les efforts des Sfaxiens se multiplient et les initiatives se succèdent dans le but de préserver le rayonnement de cette région, déjà perdu durant des dizaines d’années en raison de la mauvaise volonté politique.

Une lourde responsabilité qui incombe aux différentes parties qui se mobilisent actuellement afin de valoriser les potentiels et les atouts et dynamiser l’action de développement de ce gouvernorat.

Sfax Vision 2020-Invest pour relever le défi

Partant de ce constat, la ville de Sfax abritera les assises du premier grand Forum Economique International Sfax Vision 2020-Invest qui aura lieu du 24 au 27 septembre prochain.

Organisé conjointement par le Centre d’Affaires MBCI-Tunisie (Mediterranean Business Consulting International) et de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Sfax (CCIS), cet événement sera une bonne réponse aux attentes de habitants de la région de Sfax et du Sud tunisien en matière d’investissement et de développement dans une vision futuriste qui s’étend jusqu’à l’horizon 2020.

Plus de 200 hommes d’affaires, des experts de renom, des bailleurs de fonds de nombreux pays européens et arabes prendront part à Sfax Vision 2020-Invest. L’objectif est d’explorer les opportunités et potentialités de développement de cette région et du Sud de la Tunisie en général tout en positionnant Sfax comme métropole méditerranéenne et porte d’entrée aux marchés libyen, africain et méditerranéen.

Au programme de la manifestation figure une série de conférences qui seront assurées par des experts internationaux qui discuteront une série de projets concrets susceptibles d’être réalisés pour l’ensemble des régions du Sud de la Tunisie.

Les travaux de ces journées qui seront couronnées par des séances de partenariat Business To Business porteront essentiellement sur des projets d’investissement privés ou en PPP (Partenariat Public-Privé) tels que des clusters, des zones industrielles au standard internationaux, un centre d’exposition et de convention international (Sfax Med’Africa World Trade Center), un centre de biotechnologie, un pôle médical privé, des centres commerciaux…une liaison maritime Sfax- Malte –Tripoli….

Un enjeu de taille qui ouvrira les portes grandes ouvertes à l’internationalisation de la région et lui donnera les moyens de s’ériger en une véritable métropole méditerranéenne, telles que Marseille, Barcelone, Valence, Milan, Naples, Tanger, Montpellier, Alexandrie…

Wiem Thebti

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux