Tags Posts tagged with "Tunisie, , Magasin Général, ,"

Tunisie, , Magasin Général, ,

par -
Magasin général a clôturé l’année 2012 avec un chiffre d’affaires en hausse de 44% par rapport à celui de l’exercice 2011. Le CA du 4ème trimestre

Magasin général a clôturé l’année 2012 avec un chiffre d’affaires en hausse de 44% par rapport à celui de l’exercice 2011. Le CA du 4ème trimestre 2012, a enregistré quant à lui, une évolution de 21% par rapport a celui enregistré à la même période de l’exercice précédent, indiquent les derniers chiffres de la société.

Les charges du personnel ont enregistré une légère augmentation de 0,62% par rapport à celles constatées, au cours du 4ème trimestre de l’exercice précédent, et malgré les ouvertures de magasins la charge du personnel ne progresse que de 11%.

Le nombre de points de vente a passé de 61 unités, fin 2011, à 66 unités, fin 2012, et ce suite à l’ouverture de 6 nouveaux magasins et la fermeture de BATAM MSAKEN,

Deux magasins sont encore fermés suite aux évènements du mois de janvier 2011, à savoir SMG METLAOUI et SMG DJERISSA.

par -
Après avoir rattrapé l’année 2011

Après avoir rattrapé l’année 2011, la société Magasin Général se veut très optimiste pour l’année 2012 qui s’annonce très bonne pour le groupe. La société table, en effet, sur un chiffre d’affaires équivalent à 503 millions de dinars contre 335 305 MD réalisés durant l’année 2011. La projection faite par le groupe en termes du chiffre d’affaires est confortée par les réalisations du premier trimestre 2012 », a indiqué Tahar Bayahi, président du Conseil et PDG de Magasin Général lors de l’Assemblée générale du groupe organisée, mercredi 27 juin 2012, à Tunis. Au cours de ce trimestre, le groupe a enregistré une évolution du chiffre d’affaires des 3 enseignes, à savoir Magasin Général, Magro et Batam, passant de 54 212 mille dinars, en 2011, à 103 241 mille dinars en 2012, soit une progression de 90% par rapport à la même période de l’année 2011.

Contrairement à 2012, le premier trimestre de l’année 2011 est considéré par MG comme catastrophique, « l’année dernière a été vraiment une année très particulière pour la société provoquant un retard au niveau de notre plan de développement qui a démarré depuis l’année 2007. On a passé par un exercice assez difficile pour maintenir et remonter la situation », a expliqué Bayehi. D’ailleurs, l’année 2011 s’est clôturée sur un résultat net déficitaire de 15547 MD contre un résultat bénéficiaire de 4707 MD en 2010. Le premier semestre 2011 a été marqué par la fermeture de plusieurs magasins suite aux événements survenus durant le mois de janvier 2011 engendrant la détérioration de plus de 34 magasins sur un total de 53.

 

Toutefois, pour l’année 2012, les choses passent très bien, selon le PDG du groupe. « On peut même atteindre un chiffre de 700 millions de dinars. Ce chiffre va nous permettre de nous placer comme le premier groupe de la distribution en Tunisie», a estimé Tahar Bayahi.

Côté réalisations, il a indiqué que, dans le cadre de sa stratégie d’expansion, 4 nouveaux points de vente ont été ouverts durant le premier trimestre de l’année 2012, à savoir, Batam Bardo et Sousse, deux magasins à Bizerte et Nafissa.

Côté perspectives, Tahar Bayahi a indiqué que le marché libyen intéresse encore Magasin Général malgré son instabilité, « La Libye est un marché très actif. Nous sommes conscients des différentes opportunités qui s’offrent dans ce pays. Le marché libyen nous intéresse sauf qu’on doit attendre jusqu’à ce que les choses deviennent gérables », a indiqué Tahar Bayahi. Selon lui, Magasin Général espère à engranger des gains en Libye dès que la situation se stabilisera dans ce pays, « Mais on doit regarder les choses avant d’envoyer nos équipes », a-t-il expliqué.

Répondant à la proposition de l’un des petits actionnaires visant le changement du nom de « Batam » du fait de l’image négative qui y est associée, Bayahi a indiqué que l’image de cette enseigne est seulement négative aux yeux des professionnels. « Nos clients voient les choses différemment. L’enseigne qui a été née suite à plusieurs études est très positive pour le public», a expliqué Bayahi en ajoutant que cette marque est plutôt mauvaise pour le banquier et le fournisseur. Pour l’actionnaire et le client, la situation est bonne.

Sur la migration des 4 points de vente Magro en Magasin Général, le président du Conseil, a indiqué que le groupe ne compte pas supprimer cette marque contrairement à certaines rumeurs. « La marque Magro ne va pas disparaître, mais la décision de transformer ces 4 enseignes Magro en MG a été prise suite à un afflux commercial », a-t-il estimé. Interrogé par Africanmanager sur les efforts consentis pour l’enseigne MG au détriment des autres marques notamment « Magro », Tahar Bayahi a indiqué qu’il faut gérer les priorités. « Il y a des choses plus importantes », a-t-il affirmé.

Khadija Taboubi

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

L'armée algérienne a annoncé avoir tué deux islamistes armés lors d'une opération à l'ouest d'Alger, portant à 62 le nombre de "terroristes" tués depuis...

Reseaux Sociaux