Tags Posts tagged with "Tunisie, Néjib Osman, ANME"

Tunisie, Néjib Osman, ANME

par -
« Le projet de renforcement des capacités dans les domaines de l’inventaire des émissions de gaz à effet de serre et du MRV »

« Le projet de renforcement des capacités dans les domaines de l’inventaire des émissions de gaz à effet de serre et du MRV », tel est le thème d’un atelier organisé, mardi à Tunis, par l’agence nationale pour la maitrise de l’énergie et en collaboration avec la GIZ (la Coopération technique allemande).

D’après Néjib Osman, directeur des études et de la planification auprès de l’ANME, ce projet s’articule autour de plusieurs axes, à savoir le suivi et l’évaluation des mesures d’atténuation des émissions des émissions de gaz à effet de serre dans le secteur de l’énergie, l’élaboration de l’inventaire naturel des émissions de gaz à effet de serre d’une manière régulière et l’accès au financement du fonds vert qui va être mobilisé entre 2013 et 2020.

Signalons dans ce contexte que le fonds vert va mobiliser 100 milliards d’euros par an pour le financement des actions d’atténuation de gaz à effet de serre. Le coût du projet est estimé à environ 2 millions d’euros. La durée de l’exécution de ce projet commence en 2012 et se poursuivra jusqu’à 2014.

La Tunisie sera le premier pays arabe qui adoptera bientôt ce projet innovant. La lutte contre le changement climatique demeure un défi non seulement local mais aussi mondial qui exige un effort de l’ensemble de la communauté internationale pour réduire les émissions des Gaz à effet de serre, a précisé le responsable.

Les intervenants présents à cet atelier, ont passé en revue les impacts appréhendés des changements climatiques qui sont nombreux et qui touchent à la fois l’environnement, la société et l’économie.

Leur ampleur et leur coût augmenteront vraisemblablement avec le temps. Ceux-ci pourraient même atteindre, d’ici quelques décennies, des dimensions catastrophiques pour la Tunisie.

D’après eux, le secteur de l’énergie constitue la première origine d’émissions en Tunisie. Ceci regroupe toute la chaîne énergétique à savoir la production, la transformation, le transport, la distribution et la consommation à des fins énergétiques.

Les sources d’émissions sont les émissions dues à la combustion énergétique qui sont les industries énergétiques, l’industrie manufacturière, le transport, le résidentiel, le tertiaire, et l’agriculture, le pétrole et le gaz naturel…

S’appuyant sur une volonté politique nettement affirmée, la Tunisie s’est attachée depuis, à donner à la protection de l’environnement et à la préservation contre les effets des changements climatiques les places qu’elles méritent dans ses choix et stratégies de développement, et n’a pas attendu longtemps pour intégrer le développement durable dans toutes ses politiques et pour parier sur une croissance verte pour faire face et surmonter les défis à venir.

Nadia Ben Tamansourt

par -
« Le projet de renforcement des capacités dans les domaines de l’inventaire des émissions de gaz à effet de serre et du MRV »

« Le projet de renforcement des capacités dans les domaines de l’inventaire des émissions de gaz à effet de serre et du MRV », tel est le thème d’un atelier organisé, mardi à Tunis, par l’agence nationale pour la maitrise de l’énergie et en collaboration avec la GIZ (la Coopération technique allemande).

D’après Néjib Osman, directeur des études et de la planification auprès de l’ANME, ce projet s’articule autour de plusieurs axes, à savoir le suivi et l’évaluation des mesures d’atténuation des émissions des émissions de gaz à effet de serre dans le secteur de l’énergie, l’élaboration de l’inventaire naturel des émissions de gaz à effet de serre d’une manière régulière et l’accès au financement du fonds vert qui va être mobilisé entre 2013 et 2020.

Signalons dans ce contexte que le fonds vert va mobiliser 100 milliards d’euros par an pour le financement des actions d’atténuation de gaz à effet de serre. Le coût du projet est estimé à environ 2 millions d’euros. La durée de l’exécution de ce projet commence en 2012 et se poursuivra jusqu’à 2014.

La Tunisie sera le premier pays arabe qui adoptera bientôt ce projet innovant. La lutte contre le changement climatique demeure un défi non seulement local mais aussi mondial qui exige un effort de l’ensemble de la communauté internationale pour réduire les émissions des Gaz à effet de serre, a précisé le responsable.

Les intervenants présents à cet atelier, ont passé en revue les impacts appréhendés des changements climatiques qui sont nombreux et qui touchent à la fois l’environnement, la société et l’économie.

Leur ampleur et leur coût augmenteront vraisemblablement avec le temps. Ceux-ci pourraient même atteindre, d’ici quelques décennies, des dimensions catastrophiques pour la Tunisie.

D’après eux, le secteur de l’énergie constitue la première origine d’émissions en Tunisie. Ceci regroupe toute la chaîne énergétique à savoir la production, la transformation, le transport, la distribution et la consommation à des fins énergétiques.

Les sources d’émissions sont les émissions dues à la combustion énergétique qui sont les industries énergétiques, l’industrie manufacturière, le transport, le résidentiel, le tertiaire, et l’agriculture, le pétrole et le gaz naturel…

S’appuyant sur une volonté politique nettement affirmée, la Tunisie s’est attachée depuis, à donner à la protection de l’environnement et à la préservation contre les effets des changements climatiques les places qu’elles méritent dans ses choix et stratégies de développement, et n’a pas attendu longtemps pour intégrer le développement durable dans toutes ses politiques et pour parier sur une croissance verte pour faire face et surmonter les défis à venir.

Nadia Ben Tamansourt

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Le président français, Emmanuel Macron, est décidément très actif sur le contient africain. Après avoir parrainé la force conjointe anti-djihadiste des pays du Sahel,...

Reseaux Sociaux