Tags Posts tagged with "Tunisie, produits alimentaires,"

Tunisie, produits alimentaires,

par -
D’après la direction de l’Hygiène et de la Protection de l’Environnement

D’après la direction de l’Hygiène et de la Protection de l’Environnement, plusieurs infractions ont été relevées au niveau de l’exposition des aliments chez les marchands ambulants, pendant les premiers jours de Ramadan.

La même source précise que les agents de contrôle ont dressé 35 PV d’infractions, 395 avertissements, ordonné fermeture de 10 commerces et saisi 5.700 tonnes de produits alimentaires périmés.

par -
Face à la flambée des prix des produits alimentaires

Face à la flambée des prix des produits alimentaires, il importe de définir et mettre en œuvre une véritable politique de protection sociale à moyen et long terme pour les ménages en Tunisie, sans oublier le développement économique. Quelles sont les stratégies à adopter pour réduire les prix des denrées alimentaires ? Que faire pour sécuriser le panier de la ménagère ?

Des interrogations aux quelles le ministre chargé du Commerce et l’Artisanat, Béchir Zaafouri s’emploie çà répondre par des actes et des décisions concrètes. Récemment, il s’est entretenu avec les directeurs régionaux du commerce et les responsables du contrôle économique et de la qualité, concernant les actions à entreprendre en vue de protéger le consommateur et préserver son pouvoir d’achat.

Le ministre estime qu’il est primordial d’intensifier de manière bien étudiée les opérations de contrôle des prix, notamment ceux des produits sensibles.

Il a, en outre, insisté sur l’importance de rétablir, par le biais d’actions de sensibilisation, la confiance entre les agents du contrôle économique et les commerçants, l’ultime but étant de garantir une meilleure intervention des deux parties à la maîtrise des prix.

Une action de sensibilisation à travers les équipes du contrôle économiques avait déjà démarré au niveau des marchés du Grand Tunis, notamment le marché central.

S’agissant des causes qui sont derrière cette hausse notable des prix des denrées alimentaires, le Département du commerce au sein du ministère de l’Industrie et du Commerce a indiqué que le trafic et l’exportation illégale sont les principales causes de la hausse des prix des produits de consommation de base sur les marchés et de la détérioration du pouvoir d’achat du citoyen.

En dépit de la disponibilité de grandes quantités de produits de consommation, couvrant aussi bien la demande intérieure que celle du peuple libyen, les prix demeurent élevés et la situation reste opaque.

Toujours selon la même source, les prix des viandes blanches et des œufs n’ont pas baissé, malgré la disponibilité de près de 9123 tonnes de viandes blanches et plus de 100 millions d’œufs sur le marché, au cours du mois de janvier 2012, sans pour autant expliquer ce phénomène.

En effet la hausse des prix ne constitue pas un problème économique, la vraie difficulté réside dans le recul du taux de croissance, et on affirme que le taux d’inflation, actuellement de l’ordre de 3,5%, demeure «acceptable» et est proche de celui enregistré en 2007, soit 3,4%.

Signalons dans ce contexte que l’Etat a consacré une enveloppe de près de 1200 millions de dinars, au titre des subventions des produits de consommation pour 2012, contre 1246 millions de dinars en 2011.

Enfin, les autres parties concernées sont également appelées à e collaborer davantage avec le ministère du Commerce et de l’Industrie pour maîtriser la flambée des prix alimentaires qui doivent être accessibles et proposés à des prix abordables.

Nadia Ben Tamansourt

par -
Les prix des produits alimentaires flambent. En cause

Les prix des produits alimentaires flambent. En cause, principalement: l’exportation anarchique vers des pays voisins. “L’explosion des prix est effrayante” a estimé Lassaad Abidi, chargé d’une mission au ministère du Commerce et de l’Industrie au cours de la 45ème rencontre de presse périodique du Premier ministère, tenue , vendredi, à la Kasabah. ” L’approvisionnement marché est régulier et la couverture s’étendra jusqu’à la mi-avril : les produits, objet de programmation, sont disponibles” a-t-il ajouté, en incriminant les actes de contrebande enregistrés, ces derniers temps, qui fortement impacter les prix et ce malgré l’abondance de l’offre.

Répondant aux questions des , il a affirmé que ces actes illicites ont fortement nui au pouvoir d’achat des citoyens et surtout le niveau de l’exportation de certains produits alimentaires. « On est en mesure de répondre aux besoins des consommateurs et même à celles de nos voisins. Cela ne se fera que dans un cadre légal puisque le coût de production de certains produits n’est pas assez élevé », a t-il expliqué.

Dans le but de limiter ce fléau, le contrôle économique sera renforcé de manière intensive. « En étroite collaborations avec les autres intervenants, le contrôle économique sera accentué particulièrement sur les frontières pour préserver nos produits », a déclaré Lassaad Abidi précisant que le champ du contrôle sera élargi pour toucher non seulement les prix mais aussi les différents secteurs (approvisionnement, qualité de produits…)

S’agissant du commerce extérieur, il a indiqué que les exportations ont connu une évolution de 6,7% par rapport à 2010. En ce qui concerne les importations, elles ont progressé de 5,9% durant cette période, soit un taux de couverture de 74,5%, signant une amélioration de 0,6 points, contre une aggravation du déficit commercial (311.9 millions de dinars- MD).

Le niveau de délinquance est acceptable

Dressant le bilan de la situation sécuritaire actuelle en Tunisie, le représentant du ministère de l’intérieur, Hichem Meddeb a indiqué que 6000 arrestations ont été opérées durant les 26 jours du janvier. Le niveau de la délinquance est acceptable, selon lui. « On est dans le bon sens. Les efforts dans ce cadre seront redoublés pour assurer la sécurité et la stabilité dans le pays »

W.T

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux