Tags Posts tagged with "Tunisie, salafistes, Ennahdha"

Tunisie, salafistes, Ennahdha

par -
Pas moins de 5000 salafistes se sont rassemblés

Pas moins de 5000 salafistes se sont rassemblés, ce dimanche, à proximité de la mosquée Okba Ibn Nefaa à Kairouan, pour assister au deuxième congrès national d’Ansar al Charia, le groupe jihadiste fondé par Abou Iyadh. Libéré lors de l’amnistie qui a suivi la révolution, Abou Yadh est le co-fondateur en 2000 du Groupe jihadiste. Il a été inscrit en 2002 par le Comité du Conseil de sécurité de l’ONU sur la liste des sanctions de personnes ou de groupes liés à Al-Qaïda. Il a combattu en Afghanistan et a été arrêté en 2003 en Turquie, avant d’être extradé en Tunisie et condamné à 43 ans de prison par le régime de Ben Ali.

De nombreux observateurs cités par notre confrère Al Jarida estiment que cette rencontre marquera le point de départ d’une « confrontation » entre les partisans de ce courant et le mouvement Ennahdha, d’autant que les instances dirigeantes du courant salafistes ont commencé à reprocher à ce dernier sa « soumission » aux laïques et aux « hypocrites ».

Ceci pourrait signifie, selon les mêmes observateurs, la fin de la « lune de miel » entre les nahdhaouis et les salafistes suite à la poursuite des provocations entreprises par les bases de ce courant intégriste qui se répercuteront négativement sur la popularité d’Ennahdha aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur, en raison de la prolifération des violations des libertés publiques , la liberté d’expression et des droits de la femme.

par -
Des désaccords sont en  train de traverser le mouvement Ennahda concernant l’attitude à adopter à l’égard u courant salafiste

Des désaccords sont en train de traverser le mouvement Ennahda concernant l’attitude à adopter à l’égard u courant salafiste, selon une source proche du mouvement citée par le journal Al Maghreb. D’aucuns jugent nécessaire le dialogue avec ce courant et appellent à le contenir et à en tirer parti, alors que d’autres estiment qu’il faut se distinguer de ce courant et mettre l’accent dans le discours nahdhaoui sur les questions qui divisent aux niveaux idéologique et politique.

Les partisans de la seconde approche soulignent que continuer à entretenir l’ambigüité dans les relations d’Ennahdha avec ce courant est de nature à affecter négativement le projet du Mouvement et partant, ses convictions modérées.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux