Tags Posts tagged with "Tunisie, Slim Riahi,"

Tunisie, Slim Riahi,

par -
Le président du Club Africain Slim Riahi a déclaré qu'il va présenter une demande officielle à l'Etat tunisien pour acquérir le stade d'El Menzah 

Le président du Club Africain Slim Riahi a déclaré qu’il va présenter une demande officielle à l’Etat tunisien pour acquérir le stade d’El Menzah ou de Rades.

Dans une déclaration à HannibalTv, dans l’émission Belmakchouf, le président clubiste voudrait, à cet effet, trouver un arrangement avec l’Etat tunisien afin de pouvoir bénéficier à temps complet de l’un de ces deux stades.

Slim Riahi a ajouté qu’en cas de la non conclusion de cette affaire, le Club Africain pourrait bien aller vers la voie de construire son propre stade.

par -
Le président du Club Africain Slim Riahi a déclaré qu'il va présenter une demande officielle à l'Etat tunisien pour acquérir le stade d'El Menzah 

Le président du Club Africain Slim Riahi a déclaré qu’il va présenter une demande officielle à l’Etat tunisien pour acquérir le stade d’El Menzah ou de Rades.

Dans une déclaration à HannibalTv, dans l’émission Belmakchouf, le président clubiste voudrait, à cet effet, trouver un arrangement avec l’Etat tunisien afin de pouvoir bénéficier à temps complet de l’un de ces deux stades.

Slim Riahi a ajouté qu’en cas de la non conclusion de cette affaire, le Club Africain pourrait bien aller vers la voie de construire son propre stade.

par -
L’hebdomadaire tunisien de langue arabe «Assafir» a publié les copies de deux lettres

L’hebdomadaire tunisien de langue arabe «Assafir» a publié les copies de deux lettres, la première envoyée par le bâtonnier au Procureur de la République et la seconde du ministre de la Justice au bâtonnier, toutes relatives à la situation de Mohamed Mokhtar Riahi, père de Slim Riahi qui avait toujours maintenu mordicus que son père était persécuté en tant que  yousséfiste. Selon la même source, dans la seconde lettre, le ministre annonçait au bâtonnier l’intention d’entamer des poursuites contre Mohamed Mokhtar Riahi pour faux et usage de faux. Dans la première lettre, le bâtonnier annonçait, le 8 février 1980, le retrait du nom de Mohamed Mokhtar Riahi du tableau des avocats pour manquement à la déontologie et mauvaise réputation.

par -

Le quotidien tunisien de langue arabe «Assarih», rapporte que Slim Riahi, fondateur du parti de l’Union Patriotique Libre, pourrait lancer bientôt une chaîne TV d’obédience religieuse. Pour ceux qui ne connaitraient pas encore ce politicien-homme d’affaires, voila ce qu’en dit l’encyclopédie libre Wikipedia. «Slim Riahi né en 1971 à Enfidha. En 1980, sa famille s’exile en Libye. Slim Riahi grandit donc en Libye, où il étudie le management à l’Université Al Fateh deTripoli. Par la suite, il se lance dans la production pétrolière, l’énergie, l’aviation et l’immobilier, ce qui lui permet de bâtir sa fortune. Il s’installe ensuite à Londres, où il acquiert la nationalité britannique. Revenu en Tunisie après la révolution de 2011, il fonde l’UPL. Le parti fait toutefois l’objet de controverses pour son mélange des intérêts politiques et économiques, sa coûteuse campagne et ses ressources financières d’origine trouble. En août 2011, Riahi annonce son intention de se lancer dans le secteur des médias en acquérant 20 % des parts du groupe de presse Dar Assabah.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Les États-Unis saluent les annonces récentes des gouvernements du Soudan et d’Arabie saoudite, mettant en évidence l’engagement du Soudan d’établir un dialogue constructif avec...

Reseaux Sociaux