Tags Posts tagged with "Tunisie, Standards & Poors,"

Tunisie, Standards & Poors,

par -
L’agence de notation Standards& Poors vient d’abaisser les notes de  cinq banques tunisiennes dans la foulée de l’abaissement 

L’agence de notation Standards& Poors vient d’abaisser les notes de cinq banques tunisiennes dans la foulée de l’abaissement de la note souveraine de devises étrangères et monnaie locale et la note de crédit de la Tunisie à ‘BB / B’.

L’agence a expliqué que l’abaissement de la note souveraine de crédit de la Tunisie a un impact négatif direct sur les cinq banques tunisiennes, à savoir la note à long de l’ Arab Tunisian Bank, de la Banque de l’Habitat, de la Banque Tuniso-Koweitienne, de la Banque de Tunisie et des Emirats, et de la Société Tunisienne de Banque. S&P a également abaissé la note à court terme de l’ Arab Tunisian Bank. Dans le même temps, l’agence a mis la note à long terme de la Banque de Tunisie Emirats sous surveillance négative.

Cependant, les perspectives de la Banque de l’Habitat, de la Banque Tuniso-Koweitienne, et de l’Arab Tunisian Bank sont stables.

Nous y reviendrons

par -
 L'agence de notation Standard and Poor's a annoncé

L’agence de notation Standard and Poor’s a annoncé, mercredi, avoir abaissé de deux crans la note de la dette à long terme de la Tunisie à BB, reléguant ainsi le pays dans la catégorie des emprunteurs spéculatifs, selon un communiqué citée par l’agence France Presse.

La note est désormais assortie d’une perspective stable, ce qui signifie que l’agence ne compte pas la modifier pour l’heure. SP estime notamment que le gouvernement de transition, en place depuis décembre 2011, n’est pas en mesure de redresser suffisamment l’économie.

L’agence de notation avait précédemment abaissé la perspective de la note à négative, contre stable en juillet 2011, soit avant les premières élections dans le pays après la chute de Ben Ali en janvier de la même année.

Malgré une phase de stabilité et de consensus depuis le départ du président Ben Ali en janvier 2011, nous pensons que les incertitudes vont persister quant à la politique menée à moyen terme, écrit SP.

Ces incertitudes pourraient peut-être en partie être levées si la Tunisie adopte une nouvelle constitution et élit un gouvernement, pour l’agence, qui ne s’attend pas à une telle initiative avant la mi-2013.

Les prochaines élections générales sont prévues théoriquement entre mars et juin 2013 en Tunisie. L’Assemblée nationale constituante en place actuellement doit d’abord rédiger la future constitution, une tâche qui avance très lentement.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux