Tags Posts tagged with "UBCI, Banque, Tunisie"

UBCI, Banque, Tunisie

par -

L’Union Bancaire pour le Commerce et l’Industrie, a tenu, vendredi 10 juin 2011, son assemblée générale pour présenter son bilan pour l’exercice 2010.
Selon les chiffres fournis par Mohamed Riahi, actionnaire tunisien, qui a présidé la séance de l’AG, le Produit Net Bancaire (PNB) s’est élevé à 109 millions de dinars enregistrant une évolution de 18% par rapport à l’année écoulée. Les charges générales d’exploitation (avant provision et amortissement), quant à elles,  ont atteint 65 millions de dinars, soit une progression maîtrisée de 17%. Malgré cette hausse des charges, presqu’au même niveau que celle du PNB, la banque qui n’a pas encore de Président depuis le départ  de Slaheddine Bouguerra, a augmenté ses bénéfices. Le résultat net après impôt s’est en effet  établi à 26. 6 millions de dinars, en progression de 18% par rapport à l’exercice écoulé. Ce résultat est, de plus, également impacté par les investissements dans le réseau dont la rentabilité est différée dans le temps. L’UBCI termine l’année 2010 avec un réseau de 111points de vente et 126 GAB « animés par une force de vente de plus de 500 commerciaux et dotée d’une panoplie de produits parmi les plus compétitifs de la place ».

En termes de risques, confirmant une gestion prudente de la banque et un développement maîtrisé des encours de crédit, le taux de créances accrochées, en amélioration sensible, a été ramené à 6.74% avec, avec en même temps, un renforcement du taux de provisionnement à hauteur de 73.49%. Les volumes en matière de ressources clientèles ont atteint 16662 millions de dinars en progression de 19% par rapport de l’an passé. Il est à noter également que l’effort de collecte de ressources à vue, a contribué à la maitrise du coût moyen des ressources. L’encours des crédits clientèles a atteint 1595 millions de dinars, en évolution de 37 % par rapport à l’exercice précédent. En ce qui concerne le revenu, le total produit d’exploitation bancaire a progressé de 147 202 MDT par rapport à l’an dernier.

L’assemblée générale extraordinaire de l’Union Bancaire pour le Commerce et l’Industrie a également approuvé la distribution d’un dividende de 0,825 dinar par action, soit un total de 12,5 millions de dinars. Toutefois, les petits actionnaires présents à cette assemblée ont contesté le maintient d’un montant élevé de réserves qui dépasse les 100 millions de dinars au 31/12/2010 tout en proposant d’augmenter davantage le capital social de la banque ainsi que de distribuer plus de dividendes.

Les chiffes clés de 2010.

A y voire plus en détail, on remarquera que tout était au vert, en 2010 chez la filiale de la BNP Paris-Bas française. Des évolutions, toutes à deux chiffres, sauf celle du dividende qui n’a pas bougé des 12,5 MDT de l’année 2009 malgré les 18 % d’augmentation des bénéfices.

BILAN en mDT20092010EVOLUTION 09-10

 

Total bilan17770 5352 198 16124,15%

 

Dépôts et avoirs clientèles1 398 2691661 84118, 85%

 

Créances  sur clientèles (nettes de provisions)11 64 6341594 86836,94%

 

Résultats   

 

PNB92 553108 85117, 61%

 

Charge générales d’exploitation (avant provisions)64 16672 90913,63%

 

RBE (avant provision)30 62937 94323, 88%

 

Charges de provisions1 8885 569194,97%
RN22 523 26 58218,02%
dividendes12 500 12 5000%

Nous attireront aussi l’attention sur cette convention, entre l’UBCI et sa maison mère d’un montant assez conséquent. On lit en effet dans le rapport du Commissaire aux comptes que «des prestations régulières de maintenance, de développement et de standardisation des applications informatiques dans le cadre de conventions conclues avec le groupe BNP Paribas pour un montant total pour l’exercice 2010 de 5,550 MDT».

704 mille DT pour Bouguerra.

L’assemblée générale extraordinaire de l’UBCI a  en effet approuvé la modification des dispositions statutaires de la banque, en optant notamment pour la dissociation entre les fonctions du président du conseil d’administration et celles de directeur général. Elle n’a cependant pas encore pu désigner un Président de Conseil.

Il est à signaler enfin, que la rémunération de l’ancien PDG de la Banque, Slaheddine Bouguerra parti à la retraite s’élèvait à 704.000 dinars dont 133.000 dinars figurent parmi les passifs à la clôture de l’exercice et que la banque lui doit encore. Concernant  la charge totale du directeur général de l’union Bancaire pour le commerce et l’Industrie elle atteint 523.000 dinars au cours de l’exercice 2010.Par ailleurs, les membres du conseil d’administration, à savoir sept  administrateurs, sont rémunérés par des jetons de présence pour un montant total qui s’élève à 384.000 dinars au titre de l’année 2010.

Nadia Ben Tamansourt.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Reseaux Sociaux