Tags Posts tagged with "UBCI, BNP Parisbas"

UBCI, BNP Parisbas

par -
L'Union bancaire pour le commerce et l'industrie (UBCI)

L’Union bancaire pour le commerce et l’industrie (UBCI), détenue majoritairement par le groupe BNP Paribas vient de publier ses résultats financiers portant sur l’année 2012. Selon ces chiffres, le résultat net de la banque a baissé de 47,8% par rapport à l’année 2011, passant ainsi de 23 027 millions de dinars à 12 022 millions de dinars en 2012. Cette baisse est attribuée à plusieurs facteurs dont principalement la hausse des frais des personnes et l’augmentation du coût du risque. Cela est imputé également à la hausse des investissements dans l’informatique et le lancement de nouvelles activités.

Malgré cette baisse, Patrick Poupon, directeur général de l’UBCI s’est félicité des réalisations de la banque, au cours de l’année dernière. Dans une déclaration à Africanmanager, il a précisé que l’année 2012 a porté beaucoup de challenges, et ce en dépit d’un contexte économique défavorable, soulignant que les efforts ont été axés sur le renforcement de la proximité avec les clients et le lancement d’un plan industriel leasing : « C’est une année très riche en projets », a indiqué le directeur général de la banque, signalant que des réalisations importantes ont été accomplies, dont principalement un multi canal pour améliorer la connaissance du client et renforcer sa proximité avec la banque via une stratégie proactive visant à développer les canaux distants. Il été aussi indiqué qu’une banque privée a été également créée, au cours de cette année. L’objectif est d’offrir un service approprié pour les clients et permettre à la banque de se positionner en tant que leader dans ce segment.

Parmi les autres projets initiés, durant cette année, on note également le lancement d’un plan industriel Leasing avec le support de BNP Paribas Leasing Solutions pour augmenter la production et le PNB de 70% et atteindre un parc de 5000 clients actifs.

Patrick Poupon a déclaré que de nombreux autres projets sont dans le pipe et un portefeuille de 63 projets remarquables orienté principalement vers l’augmentation du PNB. Les autres projets seront orientés vers la conformité, la réduction des risques et des coûts ainsi que vers l’amélioration des prestations et des services fournis.

Concernant les chiffres, les encours des dépôts de la banque ont progressé de 4,5% par rapport à 2011, et une forte croissance équivalente à 17,8% a été enregistrée en termes de dépôts à vue. Les encours de crédits ont augmenté de 8,8% par rapport à 2011, tandis que les crédits sur ressources spéciales ont progressé de 73,6%. En ce qui concerne le PNB, il a augmenté de 5,4% en 2012, passant de 120 144 MDT en 2011 à 126 688 MDT en 2012.

Au sujet de la contribution de l’UBCI dans le financement de l’économie, la banque s’est engagée récemment dans plusieurs opérations dont principalement une contribution dans le financement de trois projets avec la compagnie tunisienne de navigation (CTN) et deux contrats de financement avec la société tunisienne d’électricité et de gaz (Steg). Relevons aussi un contrat avec l’Etap pour une participation au financement du club deal du champ Hasdrubal à hauteur de 50 millions de dollars (Sur un total de 320 millions de dollars).

L’UBCI financera également un projet avec la STIR, un autre avec Ennakl et une participation au pool bancaire ayant financé l’acquisition des parts de l’Etat dans la société Kia. Avec Taysir, un nouvel institut de micro-finance, spécialisée dans le secteur agricole, la banque participe au capital de cette IMF à hauteur de 12,5%, soit TND 375 000.

Pour l’année 2013, Patrick Poupon nous a précisé que la banque a accéléré le développement des revenus, soulignant que les indicateurs trimestriels, au 30 juin dernier, sont légèrement supérieurs à 13%. Et d’estimer que le PNB sera meilleur qu’en 2012.

S’agissant des perspectives, il a précisé que l’objectif est de faire de l’UBCI une banque de référence des particuliers et des entreprises et d’atteindre une part de marché de 7%, d’ici 5 ans, contre une part actuelle de 4,5%. L’objectif aussi est de faire de cette banque un établissement financier socialement responsable et doté d’une charte d’éthique forte.

Dotée d’un capital humain de plus de 1200 collaborateurs et animée d’une dynamique de croissance, l’UBCI dispose aujourd’hui d’un réseau commercial dense de 111 agences et 124 GAB.

Khadija Taboubi

par -
L'Union bancaire pour le commerce et l'industrie (UBCI)

L’Union bancaire pour le commerce et l’industrie (UBCI), détenue majoritairement par le groupe BNP Paribas vient de publier ses résultats financiers portant sur l’année 2012. Selon ces chiffres, le résultat net de la banque a baissé de 47,8% par rapport à l’année 2011, passant ainsi de 23 027 millions de dinars à 12 022 millions de dinars en 2012. Cette baisse est attribuée à plusieurs facteurs dont principalement la hausse des frais des personnes et l’augmentation du coût du risque. Cela est imputé également à la hausse des investissements dans l’informatique et le lancement de nouvelles activités.

Malgré cette baisse, Patrick Poupon, directeur général de l’UBCI s’est félicité des réalisations de la banque, au cours de l’année dernière. Dans une déclaration à Africanmanager, il a précisé que l’année 2012 a porté beaucoup de challenges, et ce en dépit d’un contexte économique défavorable, soulignant que les efforts ont été axés sur le renforcement de la proximité avec les clients et le lancement d’un plan industriel leasing : « C’est une année très riche en projets », a indiqué le directeur général de la banque, signalant que des réalisations importantes ont été accomplies, dont principalement un multi canal pour améliorer la connaissance du client et renforcer sa proximité avec la banque via une stratégie proactive visant à développer les canaux distants. Il été aussi indiqué qu’une banque privée a été également créée, au cours de cette année. L’objectif est d’offrir un service approprié pour les clients et permettre à la banque de se positionner en tant que leader dans ce segment.

Parmi les autres projets initiés, durant cette année, on note également le lancement d’un plan industriel Leasing avec le support de BNP Paribas Leasing Solutions pour augmenter la production et le PNB de 70% et atteindre un parc de 5000 clients actifs.

Patrick Poupon a déclaré que de nombreux autres projets sont dans le pipe et un portefeuille de 63 projets remarquables orienté principalement vers l’augmentation du PNB. Les autres projets seront orientés vers la conformité, la réduction des risques et des coûts ainsi que vers l’amélioration des prestations et des services fournis.

Concernant les chiffres, les encours des dépôts de la banque ont progressé de 4,5% par rapport à 2011, et une forte croissance équivalente à 17,8% a été enregistrée en termes de dépôts à vue. Les encours de crédits ont augmenté de 8,8% par rapport à 2011, tandis que les crédits sur ressources spéciales ont progressé de 73,6%. En ce qui concerne le PNB, il a augmenté de 5,4% en 2012, passant de 120 144 MDT en 2011 à 126 688 MDT en 2012.

Au sujet de la contribution de l’UBCI dans le financement de l’économie, la banque s’est engagée récemment dans plusieurs opérations dont principalement une contribution dans le financement de trois projets avec la compagnie tunisienne de navigation (CTN) et deux contrats de financement avec la société tunisienne d’électricité et de gaz (Steg). Relevons aussi un contrat avec l’Etap pour une participation au financement du club deal du champ Hasdrubal à hauteur de 50 millions de dollars (Sur un total de 320 millions de dollars).

L’UBCI financera également un projet avec la STIR, un autre avec Ennakl et une participation au pool bancaire ayant financé l’acquisition des parts de l’Etat dans la société Kia. Avec Taysir, un nouvel institut de micro-finance, spécialisée dans le secteur agricole, la banque participe au capital de cette IMF à hauteur de 12,5%, soit TND 375 000.

Pour l’année 2013, Patrick Poupon nous a précisé que la banque a accéléré le développement des revenus, soulignant que les indicateurs trimestriels, au 30 juin dernier, sont légèrement supérieurs à 13%. Et d’estimer que le PNB sera meilleur qu’en 2012.

S’agissant des perspectives, il a précisé que l’objectif est de faire de l’UBCI une banque de référence des particuliers et des entreprises et d’atteindre une part de marché de 7%, d’ici 5 ans, contre une part actuelle de 4,5%. L’objectif aussi est de faire de cette banque un établissement financier socialement responsable et doté d’une charte d’éthique forte.

Dotée d’un capital humain de plus de 1200 collaborateurs et animée d’une dynamique de croissance, l’UBCI dispose aujourd’hui d’un réseau commercial dense de 111 agences et 124 GAB.

Khadija Taboubi

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Les exportations de l'Algérie ont nettement augmenté à 18,141 milliards de dollars (mds usd) sur la première moitié de l'année 2017 contre 13,323 mds...

SPORT

Reseaux Sociaux