Tags Posts tagged with "universités, tunisie"

universités, tunisie

par -
Le classement académique des 500 meilleures universités mondiales a été établi

Le classement académique des 500 meilleures universités mondiales a été établi, le 22 août, par des chercheurs de l’Université de Shanghai Jiao Tong, en Chine. Aucune université tunisienne ne figure nulle part dans ce classement, alors que des universités saoudiennes (King Saud University, King Fahd University of Petroleum & Minarals et King Abdulaziz University) et égyptiennes, comme la Cairo University, y sont bien représentées. Le classement vient confirmer, encore une fois, les faiblesses et les carences du secteur de l’enseignement supérieur en Tunisie. Pis encore, ce classement vient aussi témoigner de la mauvaise qualité de l’enseignement supérieur qui s’est propagée d’une manière inquiétante avec notamment l’accroissement du nombre d’enseignants sans qu’il y ait une bonne formation qualitative ou pédagogique. A cela s’ajoute la mauvaise application du système LMD.

Dans une déclaration à Africanmanager, Mekki Ksouri, universitaire responsable de la coordination des travaux de la commission nationale, chargée de la réforme et de la recherche scientifique auprès du ministère de l’Enseignement supérieur, a fait observer que la qualité de l’enseignement est un facteur indirect de ce mauvais classement puisque une bonne partie du score est calculée suivant le nombre de prix Nobel et de médailles Fields obtenus. Ce critère qui concerne la qualité de l’enseignement supérieur ainsi que la production et la recherche scientifique a clairement manqué à la Tunisie, ce que lui a valu la perte de plusieurs points dans ce classement. Selon lui, le nombre d’articles publiés dans les magazines les plus connus est le critère qui a fait perdre à la Tunisie environ 40 points sur les 100 points pris en compte par le classement. C’est dans ce sens que Mekki Kssouri a critiqué la mauvaise habitude des enseignants qui signalent les articles uniquement avec leurs noms sans indiquer l’université à laquelle ils appartiennent.

De même, il a fait savoir que la Tunisie a reçu plusieurs personnalités lauréates de prix de Nobel. Toutefois, le problème qui a existé vraiment est la manière d’exploiter ce prix dans l’intérêt des universités, « On devrait intégrer le prix Nobel dans un processus de formation », a-t-il indiqué.

Toujours, selon Mekki Ksouri, la Tunisie a également perdu 10 points à cause de la non performance académique (taille de l’institution).

En effet, le classement de Shanghaï, établit chaque année depuis 2003 une liste des 500 meilleures universités du monde. Ce sont les universités américaines comme Harvard, Berkeley, le Massachusetts Institute of Technology (ou MIT) et Stanford qui rayonnent en 2012. Pour être bien classés, les établissements universitaires doivent répondre à des critères bien précis pour intégrer le classement, comme, le nombre de prix Nobel et de médailles Fields obtenus parmi les anciens élèves et les chercheurs de l’établissement, la masse de publications réalisées par les chercheurs et enfin la performance académique au regard de la taille de l’institution.

Pour la Tunisie, le classement de Shangai reste toujours décevant et en deçà des attentes des Tunisiens et des potentialités du pays. C’est depuis plusieurs années déjà que la Tunisie est mal classée. Les universités tunisiennes ont été aussi devancées par plusieurs établissements de pays voisins, notamment libyens, algériens ou encore marocains.

Selon le classement (Afrique du Nord) de l’année 2010, la première université tunisienne de Sousse a été devancée, à titre d’exemple, par 22 universités égyptiennes, 14 marocaines, 23 algériennes, 3 soudanaises, 2 libyennes et 1 mauritanienne

L’Egypte revendique 22 universités (sur les 32 que compte le pays) avant leurs homologues tunisiennes. Le Maroc, pour sa part, en a 14 sur 26 avant les Tunisiennes, la première étant Cadi Ayyad University (1359e).

Quant à l’Algérie, il y a 23 universités (sur 46) avant les Tunisiennes, la 1ère étant l’Université Abou Bekr Belkaid de Tlemcen (3509e rang).

Enfin, deux universités libyennes (sur 15) ont fait de meilleurs scores que les Tunisiennes: l’Université de Garyounis (4389e) et Alfateh University (6298e). En Mauritanie, l’Université de Nouakchott, l’unique du pays, parvient à surclasser les Tunisiennes (5386e).

Kh.T

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux