Tags Posts tagged with "Vente, biens confisqués,"

Vente, biens confisqués,

par -
L’exposition de la vente des biens confisqués appartenant à Ben Ali et à sa famille

L’exposition de la vente des biens confisqués appartenant à Ben Ali et à sa famille, a ouvert, samedi, ses portes, à l’hôtel Cléopâtre, à Gammarth, aux ministres et journalistes. Les réservations pour les trois premiers jours du salon qui se poursuivra pour un mois, avec une possibilité de prolongation affichent complet, a indiqué à Africanmanager, Elyés Fakhfekh, nouveau ministre des Finances.

En effet, dès l’entrée à la salle, 39 voitures parmi les plus luxueuses au monde (Mercedes, Maybach, Lamborghini, Porsche, Rolls Royce, Aston Martin, BMW, Cadillac, Jaguar…) sont exposées, dont certaines portent les noms de leur propriétaires gravés sur les bolides. Aston Martin, une voiture de sport porte le nom du gendre de Ben Ali, Sakher el Materi, le porche Carrera 4S au nom du fils de Ben Ali, Mohamed Zine El Abidine Ben Ali, des dédicaces placées sur les portières des voitures et sur le passage des roues.

 

La fameuse voiture « la Mercedes Mybach » cadeau du colonel Kadhafi, est placée au milieu de la salle. Il s’agit de l’une des voitures préférées du président déchu et dont la valeur est estimée 800 mille euros.

Bien encore, 42 000 articles dont 12 000, soumis déjà à expertise, sont disposés dans une autre salle. Chaque jour, de nouveaux articles remplaceront ceux vendus. Une troisième salle est destinée aux chaussures, sacs à main, ceintures des plus grandes marques qui y sont exposés par” Couleur”. Christian Dior, Louis Vuitton, Chopard, Prada, Escada, Lancel, Channel. Les prix affichés sont compris entre 11 dinars et 6500 dinars.

Une centaine de tapis d’Orient, persans, de Kairouan, iraniens, marocains, en soie et faits main se trouvent, dans une autre salle.

De grosses pierres, des articles, des œuvres d’art, des montres Chopard incrustées de diamants, Fabergé, Cartier, Van Der Bauwe ainsi que des statuettes en verre et plusieurs pièces d’orfèvrerie et de bijoux ont occupé toute une autre salle.

La valeur estimative de ces biens a été faite, selon le ministre, par des experts judiciaires, désignés par le tribunal. Certains biens ont été expertisés afin de déterminer avec précision leur valeur. L’ensemble de ces biens vont générer des recettes de l’ordre de 20 millions de dinars qui seront injectés dans la trésorerie de l’État et qui vont être utilisés dans le financement des projets de développement et de réhabilitation des quartiers populaires et des logements sociaux, a indiqué Ridha Saidi, ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé des dossiers économiques et sociaux à Africanmanager.

Il a ajouté que l’exposition vente des biens confisqués est symbolique du fait que le peuple tunisien a récupéré ses biens.

Il ya lieu de rappeler dans ce cadre que les biens qui seront exemptés de vente sont ceux appartenant à la présidence de la République, notamment ceux portant les armoiries de la République ou encore les biens qui appartiennent au patrimoine, historique ou archéologique comme les tableaux et les œuvres d’art. Les biens qui sont interdis de vente sont également ceux qui concernent les décorations, les lettres et les documents personnels.

Par contre, la vente concerne des voitures, des quads, des Jet Ski, des pièces d’orfèvrerie, des montres, des vêtements, des meubles, des tableaux d’art et de décoration, des tapis, des couvre-lits et plusieurs autres accessoires.

L’opération de vente des biens confisqués doit obéir à 3 méthodes, à savoir, la vente de gré à gré notamment en ce qui concerne les accessoires de décoration les plus chères, les voitures et les bijoux. La deuxième est celle de l’enchère publique. Cette méthode porte sur les équipements électroménagers, tandis que, pour les biens dont la valeur est inférieure à 10 mille de dinars, ils seront soumis à la vente directe.

Khadija

INTERVIEW

Le Directeur général de l’Agence de promotion de l’industrie et de l’innovation (APII), Samir Bechoual, a appelé à l’institutionnalisation de la campagne d’interpellations et...

AFRIQUE

Mohammed VI n'est pas content et l'a fait vertement savoir aux ministres, qu'il a réunis hier dimanche 25 juin 2017 à Casablanca, pour le...

SPORT

Reseaux Sociaux