Tags Posts tagged with "WABAG, Tunisie"

WABAG, Tunisie

par -
VA TECH WABAG a reçu une commande de l’organisme tunisien chargé des eaux usées tunisien

VA TECH WABAG a reçu une commande de l’organisme tunisien chargé des eaux usées tunisien, l’ONAS (Office National de l’Assainissement), pour la planification et la réalisation de l’usine de traitement des eaux usées de Hergla et Enfidha. Le projet comprendra un volume de plus de 11 millions d’euros et WABAG sera le chef de file d’un consortium qui comprend l’entreprise locale de travaux, MTT. L’ouvrage sera co-financé par la Banque européenne d’investissement (BEI).

La nouvelle usine de traitement des eaux usées vise à stimuler le développement économique à Enfidha

Enfidha est située au Nord-est de la Tunisie, à 80 km au sud de la capitale et au cœur de la zone touristique la plus importante du pays entre Hammamet et Sousse. À partir de 2010, la région sera de plus en plus fréquentée, et dès l’année prochaine, le nouvel aéroport international d’Enfidha commencera ses activités avec une capacité initiale de 5 millions de passagers par an. En plus des eaux usées municipales dans les villes d’Enfidha et Hergla, l’usine traitera également celles provenant de l’aéroport.

Une technologie sophistiquée pour protéger la Méditerranée

Le concept de l’usine de traitement des eaux usées intègre des technologies de traitement conventionnelles sous forme de procédés mécaniques et / ou biologiques. Un système automatisé de l’écran sera utilisé pour le prétraitement mécanique alors qu’un système de boue activée doit être utilisé pour le traitement biologique. Le traitement des boues en aval suivra alors sous la forme d’épaississement et de déshydratation. L’usine est conçue pour une capacité de 10 540 m3 d’eaux usées et d’une charge BSB5 de 4200 kg / j, ce qui correspond à un volume de l’ordre de 70 000. Les eaux usées assainies seront rejetées dans la Méditerranée par un canal sous-marin de 1,5 km. La technologie en deux étapes utilisée dans l’usine assurera l’élimination des eaux usées respectueux de l’environnement et représente une nouvelle contribution à la protection de l’eau et la conservation de l’habitat marin. La station d’épuration sera opérationnelle à la fin de 2010.

L’usine de WABAG, la 11ème en Tunisie

WABAG a des traditions d’affaires de longue date dans la région du Maghreb. En 1997, elle a créé une filiale en Tunisie, et depuis lors, avec l’appui local, a achevé la construction de dix usines d’approvisionnement en eau industrielle et municipale et d’élimination des eaux usées. Ces usines comprennent deux installations d’eau potable à grande échelle avec des capacités de 180 000 et 200 000 m3 / j.

Dietmar Vergud, le PDG de VA TECH WABAG Tunisie, s’est félicité de ce nouveau contrat: «Dans le cadre d’un processus d’appel d’offres dans toute l’UE, nous avons réussi à repousser la concurrence internationale avec les meilleurs concepts techniques et commerciaux. Notre savoir-faire et l’expérience des spécialistes de WABAG Tunisie font de notre entreprise un partenaire fiable pour la planification, la construction et la gestion opérationnelle de l’eau et les usines de traitement des eaux usées en Afrique du Nord “, a-t-il dit.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Le président français, Emmanuel Macron, est décidément très actif sur le contient africain. Après avoir parrainé la force conjointe anti-djihadiste des pays du Sahel,...

Reseaux Sociaux