Tags Posts tagged with "Yassine Ibrahim, Transport, Equipement,"

Yassine Ibrahim, Transport, Equipement,

par -

Yassine Ibrahim, ministre du Transport et de l’Equipement a tenue,  mercredi, une conférence de presse  pour mettre l’accent sur la nécessité de poursuivre la réalisation des projets en cours dans les domaines de l’infrastructure et de l’habitat, d’élaborer des projets de logements destinés aux régions les plus démunies et  de créer des postes d’emploi pour les jeunes chômeurs.

Pour ce faire,  le ministère a élaboré une feuille de route pour les quatre mois et demi qui nous séparent des élections. La démarche est « pragmatique et réaliste tenant compte du contexte actuel et de ce qui est faisable sur une période considérée comme courte ».

Cette feuille de route s’articule autour de quatre axes, à savoir une structure dirigeante de haut niveau, l’aide et la création d’emplois, la priorité en faveur des régions défavorisées, la relance économique à court terme et la mise en exergue des projets à moyen terme.

En ce qui concerne  la structure de haut niveau, le ministre a précisé que la confirmation des dirigeants existants et le choix de nouveaux dirigeants sont motivés par des valeurs clés, à savoir la moralité, la compétence, la transparence dans le mode de gestion, l’élimination de la corruption, et le respect rigoureux de la loi.

Il est à noter que, des missions d’audit et d’inspection d’infractions ont été effectuées par le ministère et des  poursuites auprès des instances compétentes sont engagées. C’est le cas aussi de la mise en conformité des projets ou d’appels d’offres douteux non exécutés. Les nouveaux dirigeants ont ainsi devant eux un bon exemple de transparence à appliquer dans leur entité.

Concernant le programme de la création d’emplois, le problème est structurel et ne peut être résolu en quelques mois. C’est là qu’intervient le programme Amal qui vise l’intégration de jeunes diplômés du supérieur en 2011 sur concours  par anticipation pour 2012. Ainsi, les diplômés d’avant 2009 intégrés auront le statut de stagiaires pour améliorer leur employabilité.

Le ministère va participer à ce programme par le biais de ses projets créateurs d’emploi à court terme, qui seront accélérés. Il y a aussi les emplois indirects à moyen terme dans les chantiers des gares routières, ou centres de visites techniques.

Egalement dans le domaine social, des accords ont été conclus dans la précipitation et sous la pression. Il a été possible ainsi de respecter le Code du travail et de réparer une réparation sociale juste. Mais une négociation sociale globale va commencer bientôt avec la participation de tous les partenaires sociaux.

Quant à la priorité à accorder aux régions défavorisées, le ministère s’engage à accélérer les projets d’infrastructure dans les régions intérieures et à étudier de nouveaux projets créateurs d’emplois locaux et assurant la fluidité des déplacements. Ces chantiers réalisables à court terme vont améliorer les conditions de vie des citoyens.

Selon le ministre, tous les grands chantiers dans les domaines du transport et de l’équipement se poursuivent pour finir leur réalisation au profit des citoyens. Il a ajouté  que le projet d’électrification de la ligne de la banlieue sud sera réalisé.Le projet qui a accusé un certain retard au niveau des études fera l’objet d’une réunion pour examiner l’état d’avancement des travaux en vue de les achever dans les meilleures conditions. Ce projet est dédié aux habitants de la banlieue qui auront à leur disposition des trains spacieux et modernes avec des fréquences courtes.

Il a en outre souligné que le projet de Réseau ferroviaire rapide  sera réalisé avec un retard de un à trois mois pour recommencer un appel d’offres douteux qui a été remporté par Imed Trabelsi.  Le projet est bénéfique dans la mesure où il va faciliter le transport, et qui va inciter les habitants à utiliser davantage le transport collectif qui sera disponible avec des courtes fréquences et un confort en se passant de leur voiture.

A moyen terme, les projets d’autoroutes vont désenclaver davantage les régions. Les autoroutes Enfidha-Sidi Bouzid-Kasserine -Gafsa, Sfax-Gabès-Médenine et Béja-Jendouba-Ghardimaou en sont la meilleure illustration. Un autre objectif non moins important consiste à accélérer l’exécution des tronçons  en cours ainsi que l’étude et le financement de l’autoroute Enfidha-Gafsa.

D’ailleurs, le ministère compte accélérer les projets qui sont créateurs d’emplois dans les régions intérieures. L’amélioration du transport public sera ainsi assurée grâce notamment à la rénovation de la flotte. La ligne de la voie ferrée Tunis Kasserine sera, quant à elle, mise à niveau. Les régions intérieures auront, en tout cas, la priorité dans la création d’emplois à court terme, a observé le ministre.

En outre, Il a indiqué que le budget de 2011 consacré au secteur du transport et de l’équipement sera bien étudié et révisé  pour renforcer l’investissement dans les régions intérieures dont notamment la possibilité de créer  environ 1700 km de pistes vicinales.

Enfin et s’agissant du  lancement du site  « Le transport et la citoyenneté », le ministre a rappelé  que ce site vise à sensibiliser les citoyens à l’importance des pertes que les sociétés du transport collectif  subissent à cause du non paiement des titres de voyage par certains clients. Il a révélé que les pertes financières de ces sociétés ont excédé, au cours du premier trimestre 2011, 15 millions de dinars .En effet, les recettes générées par le paiement du tarif du voyage à bord des moyens de transport collectif ont régressé, au cours du dernier trimestre, d’environ 9 millions de dinars.

Nadia Ben Tamansourt

INTERVIEW

Le Directeur général de l’Agence de promotion de l’industrie et de l’innovation (APII), Samir Bechoual, a appelé à l’institutionnalisation de la campagne d’interpellations et...

AFRIQUE

La Banque africaine de développement (BAD) pense pouvoir offrir 25 millions d'emplois d'ici 2025, dans le cadre de sa nouvelle stratégie pour changer le...

SPORT

Reseaux Sociaux