Mouaouia Chourabi : Le sort de Sofiane et Nadhir entre les mains...

Mouaouia Chourabi : Le sort de Sofiane et Nadhir entre les mains du Qatar, de Turquie et des Émirats

par -

Mouaouia Chourabi, père de Sofiane, l’un des deux journalistes tunisiens disparus en Libye, depuis septembre 2014, est passé à El Hiwar Ettounsi, dans la soirée du dimanche 13 décembre 2015, à l’émission « Liman yajro’ », pour parler des résultats de ses recherches dans l’affaire Chourabi et Ktari.

Chourabi n’a pas caché sa grande déception et son irritation contre le gouvernement au vu des résultats obtenus jusqu’à ce jour, dans le dossier des deux journalistes kidnappés.

Par ailleurs, il a exprimé son étonnement lorsque l’État tunisien a fait appel à la justice internationale contre la Libye, alors qu’il n’y a pas d’autorités légitimes dans ce pays, selon ses dires.

« En quatre jour en France et grâce à mes liens dans les milieux politiques, j’ai réussi à entrer en ligne avec le Qatar, la Turquie, les Émirats arabes unis, l’Égypte et l’Arabie saoudite et même les États-Unis », a-t-il expliqué, se disant persuadé que le sort du dossier de Sofiane et de Nadhir est entre les mains de Qatar, de la Turquie et des Émirats.

« Ainsi, a-t-il fait remarquer, j’ai ouvert la voie au gouvernement afin de désigner un groupe de médiation des services de renseignement, pour poursuivre les négociations avec ces trois pays et conclure avec ce dossier, comme l’ont fait les négociateurs la semaine dernière, qui ont réussi à libérer mardi seize militaires et policiers libanais détenus par le Front Al-Nosra, en Syrie, depuis août 2014. »

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire