AccueilActualitésNour Karoui, « Class Quiz », « BEWIRLESS » et « Novation...

Nour Karoui, « Class Quiz », « BEWIRLESS » et « Novation City » lauréats du challenge des DIGITAL TUNISIA DAYS

L’étudiante Nour Karoui, la startup« Class Quiz », la PME « BEWIRLESS » et l’incubateur « Novation City », ont remporté les premiers prix du challenge « DIGITAL TUNISIA DAYS», organisés à Dubaï, du 7 au 9 décembre 2021, en marge de » Dubaï Expo 2020.

- Publicité-

Lancé mardi, ce challenge a été marqué par la participation de deux PME, cinq étudiants, cinq incubateurs et 11 startups qui ont présenté leurs projets devant les visiteurs et les invités du pavillon tunisien, lesquels ont voté électroniquement pour choisir les meilleurs d’entre eux.

Dans une déclaration à l’Agence TAP, Nour Karoui, étudiante en troisième année génie logiciel à l’INSAT et lauréate du premier prix pour la catégorie étudiants, a tenu à expliquer qu’elle a été choisie par son Institut parce qu’elle a le statut étudiant/ entrepreneur.

« Notre projet webipie, est une plateforme de création de portfolio qui permet un déploiement automatique vu que le design est déjà prêt et le client n’a qu’a ajouter juste ses compétences et les projets sur lesquels il a travaillé… », a-t-elle précisé.

Et d’ajouter que depuis le lancement de la plateforme, il y a un mois, les concepteurs de ce projet ont crée gratuitement des portfolios pour les ingénieurs. « Nous envisageons d’intégrer d’autres métiers et rendre ce service payant dans un second temps», a affirmé Nour.

S’agissant du prix de la catégorie startup, il a été décerné à la jeune Sabrine Ibrahim pour son projet « Class Quiz », une plateforme éducative dédiée aux écoliers du primaire à travers des contenus gamifiés intelligents et adaptés aux besoins spécifiques des élèves.

Selon ses concepteurs, cette plateforme éducative intelligente qui cible les élèves du primaire entre 6 et 12 ans, permet à son utilisateur d’apprendre de manière ludique.

Présentant son projet, lauréat du prix de la catégorie PME, Karim Kharrat cofondateur et CEO (directeur général) de « BEWIRLESS », a, pour sa part, indiqué qu’il consiste en un opérateur Internet des objets (IOT) qui offre des solutions intégrées pour l’économie de ressources (consommation d’électricité, d’eau et de carburants…).

« On offre des capteurs (Hardware) internes de connectivité fabriqués localement par notre société, une plateforme implicative avec l’intelligence nécessaire pour la détection des fuites, des équipements énergivores dans l’objectif d’optimiser la consommation », a-t-il expliqué.

« BEWIRLESS, créée en 2016, a obtenu la licence IOT en 2017, avant de faire sa première levée de fonds de 1,5 million de dinars, en 2018, pour une entrée en commercialisation, en 2019 », a-t-il indiqué à l’Agence TAP.

Et d’ajouter qu’actuellement « nous avons 10 mille objets connectés, ce qui nous place en première position, en Tunisie, en termes d’objets connectés et de chiffre d’affaires ».

« Nos solutions sont commercialisées au Maroc, en France et en Suisse et nous nous intéressons à l’Afrique et le Moyen Orient », a fait savoir Karim, ajoutant que leur présence à Expo Dubaï a pour objectif de représenter la Tunisie, dans un premier temps et montrer les compétences tunisiennes dans le domaine technologique.

Il s’agit également de rechercher des partenaires potentiels qu’ils soient commerciaux ou même financiers », a-t-il expliqué, ajoutant qu’ils envisagent de visiter les pavillons des pays cibles dont celui de l’Egypte, le Maroc, l’Arabie Saoudite et les Émirats Arabes Unis ».

Représentant la catégorie incubateurs, Novation City est le pôle de compétitivité de Sousse basé sur le principe du Partenariat Public/Privé (PPP)

Selon son DG Hichem Turki, présent aux Tunisia Digital Days, Novation City vise à mettre en synergie les acteurs clefs de l’innovation en Tunisie créant ainsi un écosystème connecté constitué d’entreprises innovantes, industrielles, des centres de recherche, des universités et des écoles d’ingénieurs

Novation City gère trois zones d’excellence ; à savoir la Mechatronic City pour développer des prototypes et des solutions intelligentes, la Business City pour développer le Business et commercialiser les produits et l’Industrial City pour développer les industries et les usines dans une nouvelle approche de gestion et de production.

Pour rappel, un challenge entre les PME, les étudiants, les incubateurs et les startups, au cours duquel les participants présenteront leurs projets innovants, a été lancé mardi dans le cadre des « DIGITAL TUNISIA DAYS ».

Les jeunes étudiants représentent l’Institut national des sciences appliquées et de technologie (INSAT), l’Institut supérieur des études technologiques (ISET), l’École supérieure des communications de Tunis (SupCom) et l’Ecole nationale des sciences de l’informatique (Ensi).

Les startups retenues sont Galecktek (gaming), Cure Biomics (e-health), Wattnow (énergie), Historiar (traveltech), NG sign (legatech), Drobee (agritech), Fulfillment bridge (logistique), Seabex (agritech), Class quiz (edtech), Tawa digital talents (digital marketing) et DCX (traveltech).

Les structures d’appui et d’accompagnement, sont Smart Tunisian Technoparks, Novation city, Orange Digital Center, Center for Entrepreneurship and Executive Development (CEED) et Betacub. Concernant les PME participantes, il s’agit de Bewireless solutions (IoT) et I farming (agritech).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,918SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles