Nouvelle-Zélande: Le tireur a utilisé des armes particulièrement létales

Nouvelle-Zélande: Le tireur a utilisé des armes particulièrement létales

par -

Le terrible bilan du massacre commis dans deux mosquées de la ville néo-zélandaise de Christchurch est largement lié au fait que le tireur était équipé de fusils d’assaut semi-automatiques, des armes dont l’actualité américaine prouve régulièrement le redoutable pouvoir létal.

Sur une vidéo publiée sur Facebook par l’extrémiste auteur du carnage –une séquence que les autorités demandent de ne pas propager– on le voit faire feu sur ses victimes à cadence rapide, tirant probablement des centaines de balles.

La police néo-zélandaise n’a pas dévoilé la marque de ses armes, qu’il a recouvertes d’inscriptions néonazies ou faisant référence à des personnages ayant tué des musulmans.

Mais la vidéo montre un fusil à pompe ainsi que des variantes civiles de fusils d’assaut militaires conçus pour faire le plus de victimes possible en un temps record.

De telles armes ont tristement prouvé leur efficacité dans la litanie des fusillades qui endeuillent régulièrement l’Amérique. Surtout quand ces engins sont équipés de magasins à grande capacité, des chargeurs contenant 30 balles voire davantage.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire