AccueilMondePétrole : Le baril plonge à 50 dollars

Pétrole : Le baril plonge à 50 dollars

Pour sa dernière séance de cotation avant la fermeture des marchés pour Noël, le baril de Brent de mer du Nord -la référence européenne- pour livraison en février a dévissé de 6,2% et plus de 3 dollars pour terminer la séance à 50,49 dollars, son plus bas depuis août 2017. Dans le même temps, le baril de « light sweet crude » texan (le WTI) pour même échéance de livraison perdait 6,7% à 42,38 dollars, son plus bas en clôture depuis août 2016 (il était brièvement descendu plus bas, en séance, le 21 juin 2017). Depuis leur plus haut annuel de 3 octobre dernier, les barils de Brent et de WTI cèdent respectivement 41,8 et 44,4%.

- Publicité-

Le marché du brut reste plombé par la surabondance de l’offre -les trois plus gros producteurs (États-Unis, Russie, Arabie Saoudite) pompant ces derniers mois à des niveaux records- et l’affaiblissement progressif de la demande dans un contexte de perspectives macroéconomiques dégradées. « Les craintes de ralentissement de la croissance mondiales et les incertitudes politiques en provenance de la Maison Blanche concernant le commerce et sa politique aux frontières sont facteur de risques », analyse Margaret Yang Yan, analyste chez CMC Markets, cité par BFM Bourse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,453SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles