Pétrole : Les prix ne vont pas chuter dans les mois...

Pétrole : Les prix ne vont pas chuter dans les mois à venir

par -

Les membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs partenaires ont tous soutenu, lundi, la proposition de prolonger pour neuf mois, dans les mêmes proportions, les baisses de production en vigueur depuis décembre pour soutenir les cours du baril de pétrole. Le cartel, allié dans cette opération à la Russie, a acté cette manœuvre lors d’une réunion à Vienne. La Russie a notamment accepté de réduire sa production de pétrole en juin, a confirmé le ministre de l’Énergie, Alexandre Novak.

En décembre 2018, l’Opep et ses alliés, qui pompent la moitié du pétrole du globe, ont prolongé cet accord en réduisant leur production de 1,2 million de barils par jour au total, permettant au Brent de gagner 22% depuis le 1er janvier 2019 et plus de 30% pour le WTI.

Pour les pays producteurs, poursuivre cette stratégie est nécessaire dans la configuration actuelle du marché, estime le Figaro. La demande mondiale de pétrole est en effet morose en raison des tensions entre la Chine et les États-Unis, sur fond de guerre commerciale, et du ralentissement de la conjoncture mondiale. L’Agence internationale de l’énergie a d’ailleurs revu à la baisse en juin sa prévision de croissance de la demande pétrolière mondiale cette année. Or en face, l’offre reste abondante, portée notamment par la production américaine de pétrole de schiste. De quoi imaginer une nouvelle baisse du marché pétrolier, malgré les tensions géopolitiques dans le Golfe.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire