AccueilMondePétrole : L'OPEP+ ouvre les vannes malgré Omicron

Pétrole : L’OPEP+ ouvre les vannes malgré Omicron

Le groupe OPEP+ va « ajuster à la hausse la production globale mensuelle de 400 000 barils par jour », comme c’est le cas chaque mois depuis mai 2021, a annoncé le cartel dans un communiqué publié à l’issue d’un sommet tenu par visioconférence.

- Publicité-

Washington, qui avait appelé à plusieurs reprises le cartel à desserrer le robinet d’or noir afin de calmer la flambée des prix, s’est « félicité » de cette décision. Le baril de référence outre Atlantique, le WTI, avait atteint fin octobre un record en sept ans.

La porte-parole de la Maison-Blanche Jen Psaki a noté au passage « la coordination étroite de ces dernières semaines » avec « l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et d’autres producteurs de l’OPEP+ ».

« Avec la libération coordonnée » d’une partie des réserves stratégiques de pétrole, « nous pensons que cela devrait contribuer à faciliter la reprise économique mondiale », a-t-elle estimé.

Les États-Unis, rejoints par la Chine, l’Inde ou le Japon, avaient annoncé la semaine dernière qu’ils allaient puiser dans leurs propres stocks pour freiner la surchauffe.

Pour Edward Gardner, de Capital Economics, « c’est une des raisons qui a orienté la décision de l’OPEP+ », qui voit d’un mauvais œil ce type d’initiatives peu orthodoxes.

La seule réserve des États-Unis, la plus importante au monde, est dissuasive puisque le pays dispose de 609 millions de barils qui dorment en Louisiane et au Texas.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,918SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles