Rajhi, Abdelkefi et Karaouli pas intéressés. Il ne resterait que Marzouk

Rajhi, Abdelkefi et Karaouli pas intéressés. Il ne resterait que Marzouk

par -

Différentes personnalités tunisiennes du monde des affaires et des finances, ont été donnés «candidats» pour le poste de prochain chef de gouvernement. Différents médias ont lancé des noms, comme celui de l’ancien ministre des finances Fadhel Abdelkefi, du banquier Habib Karaouli, ou encore du ministre Taoufik Rajhi, pour remplacer Youssef Chahed. Tous, ne semblent pas, selon nos informations, concernés et réfutent toute volonté d’y penser même. Le dernier à le dire, a été Taoufik Rajhi dans une déclaration à une radio privée. Il ne resterait qu’un nom, celui de Mongi Marzouk. Sexagénaire originaire de Matmata, il a déjà été ministre des TIC dans le 1er gouvernement Nahdhaoui qui avait déclaré forfait avec Hammadi Jbali, avant d’être reconduit avec Ali Larayedh, un autre gouvernement  qui n’avait pas duré plus de 8 mois, avant de déclarer forfait et laisser sa place au gouvernement de Mehdi Jomaa.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire