Réduction, fin 2019 , du déficit dans la collecte des déchets à...

Réduction, fin 2019 , du déficit dans la collecte des déchets à 5 jours

par -

Le ministère des Affaires locales et de l’Environnement s’est fixé pour objectif de réduire le déficit dans la collecte des déchets à 5 jours, vers la fin de 2019, contre 25 jours en 2018 et 67 jours en 2012.
Le volume des déchets non collectés est estimé actuellement à près de 25 mille tonnes nécessitant 25 jours additionnels de travail.
Pour concrétiser cet objectif, le ministère œuvre, dans le cadre de son plan d’action pour cette année, à renforcer les capacités logistiques des municipalités en distribuant 862 nouveaux équipements de nettoyage au cours des derniers mois et 10 mille nouvelles bennes.
Les nouveaux équipements se répartissent comme suit : 330 équipements au profit des nouvelles municipalités, moyennant une enveloppe de 44,2 millions de dinars et 532 équipements au profit des municipalités élargies, d’un coût de 8,89 millions de dinars.
Plusieurs villes et agglomérations tunisiennes souffrent du problème de l’accumulation des déchets non ramassés dans les délais, notamment pendant l’été.
S’agissant du développement des projets du réseau national des centres de recyclage et les décharges contrôlées, le ministère des Affaires locales et de l’Environnement envisage la mise en place de 11 nouvelles décharges pour le transfert et la collecte des déchets entre 2019 et 2020.
Les décharges qui seront installées au cours de l’année courante sont celles de la Marsa, El M’nihla et Hammam Lif (Grand Tunis), d’El Fahs, Bir Mchergua et Ennadhour (Zaghouan) et de Dguech, Nafta et Temaghza (Kébili).
Les deux décharges prévues pour 2020 sont celles de Bizerte et Nabeul.
Ces décharges seront réalisées, pour le coût de 48, 8 millions de dinars répartis sur 3, 38 MD (budget de l’Etat) et 10,5 MD (coopération allemande).
D’un autre côté, le plan d’action du ministère au cours de cette année se focalise, en matière de projets d’assainissement sur la réalisation de 20 nouvelles stations d’assainissement, dont 4 seront prêtes en 2019.
Au programme, l’assainissement de 33 nouvelles petites villes (moins de mille habitants), dont 5 seront prêtes fin 2019, outre l’installation de réseaux d’assainissement dans 79 quartiers populaires.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire