AccueilActualitésRejet de la demande en référé contre la tenue du congrès...

Rejet de la demande en référé contre la tenue du congrès extraordinaire de l’UGTT

La chambre des référés près le tribunal de première instance de Tunis a rejeté, mercredi une demande visant à empêcher la tenue du congrès extraordinaire de l’union générale tunisienne du travail (UGTT), prévue pour le 8 et 9 juillet 2021 à Sousse, selon le porte- parole du tribunal de première instance de Tunis, Mohsen Daly.

- Publicité-

Le député Yassine Ayari avait saisi ladite juridiction aux fins de l’annulation  en urgence la tenue de ce congrès extraordinaire en raison de la détérioration de la situation sanitaire, mettant en garde contre le rassemblement de 560 congressistes dans un hôtel de la région qui « contredit les décisions de la commission nationale de lutte contre le coronavirus, interdisant tout rassemblements et manifestations dans le pays ».

La chambre des référés près le tribunal de première instance de Tunis avait rejeté lundi dernier une demande de suspension de la tenue de ce congrès déposée par trois syndicalistes pour absence de motifs.

Par ailleurs le tribunal de première instance de Sousse devra examiner une plainte déposée par l’avocat Wissem Kouki afin d’annuler la tenue de ce congrès compte tenu de la décision du confinement général décrétée dans le gouvernorat de Sousse.

De son côté, le secrétaire général adjoint de l’UGTT Sami Tahri a indiqué dans une déclaration à la TAP que la centrale syndicale a été convoquée par le tribunal de première instance de Sousse pour une affaire d’annulation de la tenue de ce congrès, niant en contrepartie toute convocation parvenue à l’UGTT pour la même affaire, suite à une action intentée par le député Yassine Ayari.

Il a rappelé que l’UGTT veillera à l’application rigoureuse du protocole sanitaire anti Covid-19 et à son respect par tous les participants à ce congrès.

D’autre part, l’organisation I Watch a critiqué la tenue du congrès extraordinaire de l’UGTT le qualifiant de « menace sérieuse pour la santé publique et une violation du confinement général ».

A noter que la gouverneur de Sousse avait imposé un confinement général dans tous le gouvernorat jusqu’au 11 juillet 2021 en raison de la forte propagation du coronavirus et l’augmentation des cas de contaminations dans la région.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,454SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles