AccueilActualitésSaied préside la cérémonie de remise de 500 000 doses de vaccins,...

Saied préside la cérémonie de remise de 500 000 doses de vaccins, don de la France

La Tunisie a réceptionné vendredi une quantité de 500 000 doses de vaccin fournies par la France pour appuyer l’effort national visant la lutte contre la pandémie de Covid-19.

- Publicité-

La cérémonie de réception de ces doses de vaccin au siège de la Pharmacie centrale, a été présidée par le président de la République Kais Saied en présence de Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères chargé du tourisme, des Français de l’étranger et de la francophonie, selon un communiqué de la présidence de la République.

A cette occasion, Said souligné que ces doses de vaccin seront utilisées dans les plus brefs délais, ajoutant que les équipements et fournitures médicaux seront distribués à leurs bénéficiaires dans tous les gouvernorats selon les priorités et les normes scientifiques pures et transparentes.

Il a souligné que la présidence de la République « n’est en concurrence avec aucune partie, mais s’emploie à garantir la prise en charge sanitaire des patients dans les meilleures conditions.

Kais Saied a remercié le président français Emmanuel Macron pour cet élan sa solidarité, illustré à travers un don qui comprend notamment les vaccins, divers équipements et fournitures médicales et des quantités d’oxygène, dans une initiative qui reflète les relations prestigieuses entre la Tunisie et la France et la diversité des domaines de coopération et de partenariat entre les deux pays, selon le même communiqué.

Le Président de la République s’est également félicité du soutien d’un grand nombre de pays qui ont établi des ponts terrestres, aériens et maritimes afin d’être aux côtés de la Tunisie dans cette situation sanitaire difficile, dans une expression sincère de leur synergie et solidarité avec notre pays, soulignant que le peuple tunisien n’oubliera jamais le soutien de ces pays frères et amis.

Le chef de l’État a réitéré la nécessité de garantir le droit de l’être humain à la santé et aux soins conformément à une nouvelle approche collective afin de venir à bout de cette pandémie et de toutes autres maladies émergentes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,567SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles