AccueilActualités - Tunisie : Actualités en temps réelSidi Bouzid: La production des tomates saisonnières destinées à la transformation en...

Sidi Bouzid: La production des tomates saisonnières destinées à la transformation en baisse

La production des tomates saisonnières destinées à la transformation dans la région de Sidi Bouzid (Centre-ouest de Tunisie) va enregistrer une baisse de plus de 10 mille tonnes cette saison.
« Cette baisse est due à une régression des superficies des cultures, estimées cette saison 2021-2022, à seulement 800 hectares contre 1490 hectares la saison dernière », a indiqué à TAP, la directrice de la vulgarisation agricole au Commissariat régional de développement agricole de Sidi Bouzid, Moufida Kadri.
La récolte de tomates a baissé de 70 mille tonnes à 60 mille tonnes durant la saison 2021-2022, dans la région de Sidi Bouzid, classée 3ème producteur national de tomates saisonnières après Nabeul et Kairouan, a développé la responsable.
Environ mille agriculteurs sont actifs dans la filière. Ils exploitent de petites superficies, dont la moyenne varie entre 2,2 et 5 hectares chaque exploitation.
La responsable a évoqué plusieurs difficultés auxquelles font face les agriculteurs de la région, dont l’absence de contrats de production types producteur/industruiel, l’absence de collecteurs agrées qui travaillent conformément à des cahiers de charges, l’absence d’espaces de conservation des productions, ce qui mène à la perte de grandes quantités de tomates en plus du retard de prélèvement des productions commandées par les industriels, laissant la porte ouverte aux spéculateurs et aux rabais déraisonnables des prix.
Kadri a recommandé à cet effet une intervention d’urgence de la part du ministère de l’Industrie pour que lesindustriels respectent les délais de prélèvement et honorent leurs engagements en vertu de contrats de production garantissant les droits de toutes les parties.
Elle a également plaidé en faveur d’une organisation des centres de collecte de tomates conformément aux lois en vigueur et de la création de structures professionnelles qui aideraient les producteurs de tomates à s’organiser et à commercialiser leurs récoltes dans les meilleures conditions.
MYK

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,004SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -