“SOS Hépatite Tunisie” met en garde contre un médicament générique non breveté

“SOS Hépatite Tunisie” met en garde contre un médicament générique non breveté

par -

L’association “SOS Hépatite Tunisie” a mis en garde, lundi, contre la fabrication d’un “médicament générique” traitant l’Hépatite C, impropre à la vente sur le marché local.
Joint par l’agence TAP, le secrétaire général de Sos Hépatite, Kais Ben Ahmed a fait savoir que la société locale a été autorisée à produire ce médicament sans pour autant se prévaloir d’un brevet délivré à cet effet par la société américaine mère. “Nous avons contacté cette dernière qui a démenti avoir délivré une autorisation de mise sur le marché tunisien”, a-t-il précisé, faisant part, à ce propos, de son opposition à la vente de tout médicament “contrefait”.
“Le ministère ne peut aucunement atteindre l’objectif de lutter contre cette maladie tant que ce type de médicament circule sur le marché “, a-t-il insisté.
Le 28 Janvier dernier, “SOS Hépatite” avait manifesté devant le siège du ministère de la santé pour dénoncer l’accord de mise sur le marché de ce médicament générique.
L’agence TAP n’a pas réussi à joindre un responsable du ministère de la santé pour obtenir plus de précisions sur cette question.

TAP

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire