Taboubi appelle à exempter les microcrédits et les prêts logement et construction...

Taboubi appelle à exempter les microcrédits et les prêts logement et construction de l’augmentation du taux d’interêt résultant de la hausse du taux directeur de la BCT

par -

Le Secrétaire général de l’Union Générale Tuisienne du Travail (UGTT), Nourredine Tabboubi, a appelé, mercredi, à exempter les microcrédits contractés par les citoyens ainsi que les prêts de logements sociaux et de construction de l’augmentation du taux d’intérêt suite à la décision de la banque centrale de Tunisie (BCT) de relever son taux directeur.
Présidant une journée d’information tenue, mercredi, au siège de la Société tunisienne de l’Electricité et du Gaz (Steg), Tabboubi a déclaré que la Centrale syndicale oppose un refus catégorique à toute augmentation du coût du prêt à caractère social, et ce, suite à la hausse, mardi, du taux directeur de la BCT qui est passé de 6.75 % à 7.75 %.
Selon Tabboubi, augmenter le taux directeur, revient à effectuer un prélèvement en amont sur les majorations salariales annoncées récemment au profit des employés et des ouvriers, soulignant que l’UGTT n’accepterait jamais les conséquences de cette augmentation impliquant une hausse du coût des prêts du logement et de construction.
Il a ajouté que l’UGTT espère parvenir à un accord avec le gouvernement concernant cette décision, et révélant avoir effectué des contacts avec le Gouverneur de la Banque Centrale, Marouen Abbasi, ainsi qu’avec le président de L’Association Professionnelle Tunisienne des Banques et des Etablissements Financiers, Ahmed Karam, pour débattre des répercussions de la décision d’augmenter le taux directeur.
Tabboubi a déclaré à cet égard, qu’il va s’entretenir avec le Chef du gouvernement Youssef Chahed pour débattre des retombées de la nouvelle mesure de la BCT, soulignant à cet égard que son entretien, ce matin, avec le Président de la République, Béji Caïd Essebsi, a porté, notamment, sur la situation générale dans le pays et sur les conséquences de la décision de la BCT d’augmenter son taux directeur.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire