AccueilLa UNETunis- Aid el Idha : L’importation de 10 000 ovins d’Espagne...

Tunis- Aid el Idha : L’importation de 10 000 ovins d’Espagne est-elle nécessaire ?

Le ministère du Commerce a décidé d’importer 10 000 ovins d’Espagne pour couvrir la demande nationale pour l’Aïd el Idha 2013, assurer l’approvisionnement du marché et rationaliser les prix. Les bêtes importées seront exonérés des droits de douanes et d’impôts sur l’importation. Les prix de vente seront fixés ultérieurement.

- Publicité-

Selon le département du Commerce, la part d’importation allouée au secteur privé est de 5000 moutons et ce conformément au cahier des charges pour organiser l’opération d’importation.

Bientôt la mise en place de points de vente des ovins

En prévision des préparatifs pour l’Aid El Idha, des points de vente de moutons dans le district de Tunis, seront bientôt mis en place et jusqu’à la veille de l’Aïd, par l’Organisation de défense du consommateur (ODC).

Il s’agit d’une vente directe du producteur au consommateur, sur la base du poids, en coordination avec le groupement professionnel des viandes rouges et des laitages et la société « Ellouhoum ».

De même, l’organisation de défense du consommateur, l’Institut national de nutrition et l’Association nationale des médecins vétérinaires de Tunis, prépareront bientôt un programme de contrôle sanitaire qui sera mis en place dans les locaux de vente des ovins.

L’UTAP s’oppose à l’importation des ovins !

En réaction à la décision du ministère du Commerce concernant l’importation des moutons, l’Union Tunisienne de l’Agriculture et de la Pêche (UTAP), a souligné que la production nationale en cheptel et notamment en moutons, est tout a fait capable de répondre à la demande occasionnée par Aïd El Idha.

Il s’agit, selon la même source, d’une décision « arbitraire » qui n’émane d’aucune réflexion, ni d’étude de l’état du marché des moutons dans le pays. L’organisation a dénoncé une totale absence d’imposition fiscale sur ces importations. « C’est un grand point d’interrogation! Les producteurs de cheptel étrangers sont favorisés et prioritaires par rapport aux producteurs tunisiens.

Et d’ajouter : « il est vrai qu’une importation détaxée aura un impact sur les prix des moutons et profitera par conséquent aux consommateurs. Mais il ne faut pas non plus léser les producteurs locaux, au bénéfice de concurrents étrangers! », affirme la même source.

Importation de 100 000 moutons de Roumanie en 2012

Il convient de rappeler que la Tunisie a importé, l’année dernière, quelque 100 000 moutons de Roumanie. Les prix de vente des moutons roumains variaient entre 240 DT et 350 DT. Une commission spécialisée composée de vétérinaires du ministère de l’Agriculture et de la société Ellouhoum ainsi que d’experts, s’était rendue en Roumanie pour s’assurer de l’importation des moutons de l’Aïd el Idha. Le choix de ce cheptel, selon le ministère du commerce, a été fixé en raison de la conformité des moutons roumains aux critères et aux normes reconnus par les agriculteurs et les vétérinaires tunisiens.

N.B.T

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,725FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,478SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles