6 C
Tunisie
samedi 16 janvier 2021
Accueil La UNE Tunis : L’optimisme à toute épreuve de Mokhtar Mnakri.

Tunis : L’optimisme à toute épreuve de Mokhtar Mnakri.

Tunisie Télécom (TT) reste, certes l’opérateur historique, il n’est cependant plus le leader tunisien de la téléphonie mobile. Les chiffres de l’INT (Instance Nationale des Télécommunications, qui est le régulateur), le démontrent. A fin mars dernier, en effet, l’opérateur téléphonique national tunisien, n’affichait que 4,4 millions de lignes en téléphonie mobile. A fin décembre dernier, il en annonçait (les chiffres de l’INT émanent, il faut le rappeler, des opérateurs eux-mêmes) 200.000 clients de plus, après en avoir déjà perdu 200 autres mille, entre septembre de décembre 2012. Ceci ne semble pourtant pas inquiéter le management de TT. «Notre situation est bonne et nous sommes optimistes », affirme Mokhtar Mnakri, PDG de Tunisie Télécom, à Africanmanager, en marge du dernier séminaire de l’UIT (Union internationale des télécommunications) à Tunis. «Les entreprises du secteur des télécommunications, connaissent un perpétuel changement. Nous évaluons donc l’état des lieux et nous regardons là où on peut aller pour mieux faire. Vous connaissez très bien la conjoncture dans laquelle évolue Tunisie Télécom. Vous connaissez aussi certainement l’impact de cet environnement sur notre entreprise, au cours des deux dernières années. Je reste pourtant convaincu qu’elle a beaucoup d’avenir. Vous devez savoir que notre part de marché va croissant de manière progressive. La baisse que vous constatez, dans notre part de marché, est conjoncturelle comme ce qui se passe dans d’autres secteurs. Structurellement, Tunisie Télécom reste une entreprise des plus solides».

- Publicité-

Et alors que Tunisiana continuait à faire d’énormes bénéfices (plus de 250 MDT pour l’exercice 2012) et que les comptes d’Orange Tunisie s’équilibrent, au cours de la même année, nous apprenons que TT fera, pour la première fois, depuis de très longues années, un bénéfice de moins de 100 MDT. A cette information, le PDG Mokhtar Mnakri, nous répond que «les comptes de Tunisie Télécom, n’étant pas encore définitivement arrêtés, vous me pardonnerez de ne pas en parler».

Il est, cependant, plus prolixe, quoique toujours avec beaucoup de retenue, lorsqu’il s’agit de parler des perspectives de TT. «Ce qu’il nous faut, c’est assurer sa stabilité et préparer son avenir et, à travers cela, la récupération des parts de marché, le lancement de nouveaux services et la récupération de la valeur, comme les services à valeur ajoutée, les services d’hébergement et surtout se préparer à la connexion qui doit se faire entre les télécommunications en tant que support et média d’une part, et tous les services qui doivent y passer et qui ne sont pas forcément le métier de l’opérateur. A titre d’exemple, même si cela paraît futuriste, la gestion domotique». Mnakri ne nous en dira pas plus, rappelé par ses conseillers, à la tribune du séminaire de l’UIT.

– Petit poucet deviendra grand !

Les chiffres du 1er trimestre 2013, en téléphonie mobile, indiquent aussi un part de presque 6,5 millions abonnés pour l’opérateur qatari, Tunisiana, et plus de 1,5 millions pour Orange Tunisie. Ce dernier vient pourtant d’annoncer qu’il fête ses premiers 2 millions d’abonnés. Il faudra alors, pour comprendre, ajouter aux 1,5 millions dans la seule téléphonie mobile, 500 autres mille abonnés en internet mobile et téléphonie fixe via l’IP. De l’avis de plusieurs experts, Orange réalise là une performance, au vu surtout de la conjoncture interne par laquelle passe l’opérateur qui ne baisse pourtant pas les bras devant la concurrence.

K.M.B

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

105,806FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,392SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles