AccueilLa UNETunis Le déficit commercial s’accentue au 1er semestre 2013

Tunis Le déficit commercial s’accentue au 1er semestre 2013

Selon les données publiées par l’Institut National de la Statistique (INS), le déficit commercial s’est aggravé, au cours des six premiers mois de 2013, pour atteindre 5553,6 millions de dinars contre 5468,8 millions de dinars, au cours de la même période de 2012.Dans le même temps, le taux de couverture a progressé de 0,9 points, atteignant 72,1%, jusqu’à juin 2013, contre 71,2%, durant la même période de 2012.

S’agissant des résultats des échanges commerciaux de la Tunisie avec l’extérieur, une progression de 6,1% a été enregistrée au niveau des exportations, pendant les 6 premiers mois 2013, contre 5,4%, au cours de la même période de 2012, atteignant une valeur de 14317,2M D.

Les importations ont évolué, quant à elles, de 4,8% contre 14,4% en 2012, pour atteindre une valeur de 19870,8MD. Selon l’INS, la hausse des exportations est expliquée par la croissance des exportations de la plupart des secteurs, essentiellement, les secteurs de l’agriculture et des industries alimentaires (19,2%), la hausse des ventes de l’huile d’olive pour atteindre une valeur de 551MD (105,3 mille tonnes) contre 278,4 MD auparavant (81,9 mille tonnes).

Le document relève ainsi la progression des exportations du phosphate et dérivés de 16,4%, suite à la croissance des ventes du Di-Ammonium de phosphate (DAP), de 6% (217,3MD contre 205MD) et celles du triple superphosphate (TSP) de 6,2% (173,3MD contre 163,2MD), tandis que les exportations de phosphate brut ont baissé de 76,5%.

L’amélioration des exportations est due, toujours selon l’INS, à l’évolution des industries mécaniques et électriques (4,7%), du textile/habillement et du cuir (4,7%) et des autres industries manufacturières (13,2%).

Sur un autre volet, l’INS a relevé le recul des exportations du secteur de l’énergie de 3,1%. S’agissant des importations, l’INS a indiqué que leur augmentation est causée par celle des importations de la plupart des secteurs, essentiellement, les produits alimentaires (17,6%), suite à un accroissement des achats du blé tendre (305,1MD contre 189,7MD), des produits de consommation non alimentaires (5,2%) et de l’énergie (3,4%), en raison de l’évolution des achats des produits pétroliers raffinés de 22% (860,4MD contre 705,2MD) et des produits d’équipement qui ont évolué de 6,7% contre 10,7% en 2012.

Les importations des matières premières, des produits semi-finis ont stagné, avec une légère augmentation de leur rythme de développement (0,7%) contre 7,4%, au cours de la même période de 2012.

La répartition géographiques des échanges a fait ressortir une croissance des exportations de la Tunisie vers l’Union Européenne (UE) qui accapare environ 72,1% du total des exportations et se sont améliorées de 7% notamment, à la faveur de l’amélioration des ventes à l’Espagne (53,1%), la Hollande (36,6%) et l’Italie (8,3%), relève l’INS.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,004SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -