AccueilLA UNE IDTunis : Le «G7 Circle for Tunisia» réclame la création d’un...

Tunis : Le «G7 Circle for Tunisia» réclame la création d’un Fonds souverain financé par les 25 milliards$ promis par le G7

«Sans la création d’un «Fonds Souverain Stratégique Global» initié par le G7, la Tunisie pourrait ne pas s’en sortir…Ce serait alors comme si le G7 laissait Daesh prendre les clés de la Tunisie profonde ». C’est l’avertissement lancé par Ghazi Mabrouk, président exécutif du G7 Circle for Tunisia, réuni à quelques jours avant le Sommet des Chefs d’Etat du G7, les 7 et 8 juin 2015 au Château d’Elmau en Bavière.

Le «G7 Circle for Tunisia» qui s’est réuni dans la capitale du lander, autour des sept grandes plateformes de public affairs présentes dans les pays membres du G7, relève, à l’issue de consultations engagées auprès de centres de décision des pays membres, l’absence de volonté effective des pays membres du G7 d’engager, dans un cadre institutionnalisé ad hoc, l’application d’un plan global en faveur de la Tunisie, notant que le G7 n’a pas réellement fait provisionner par ses membres, les 25 milliards $ promis en 2011, Ce qui aurait pu être fait en créant un Fonds spécifique, à cet effet.

Il souligne que des pays membres du G7 ont dénaturé la réalité, en déclarant que les fonds étaient disponibles, mais que les projets correspondants n’ont pas été proposés par la partie tunisienne, ajoutant que des pays membres du G7 ont dévoilé vouloir décompter du montant de 25 milliards $ annoncés, leurs précédentes aides financières bilatérales à la Tunisie.

Le «G7 Circle for Tunisia» fait remarquer que l’approche du dossier tunisien n’a pas été globalisée par les pays membres du G7, mais est restée du domaine du bilatéral et que la diplomatie économique tunisienne est quasiment évanescente et se manifeste par des carences patentes en matière de public affairs, en la matière.

Le Cercle a appelé le président de la République tunisienne à exiger du G7 un respect diligent des engagements pris, à hauteur des 25 milliards $ annoncés depuis 2011, et à réclamer du G7 que ses membres procèdent avec la Tunisie à la création d’un «Fonds Souverain Stratégique Global», susceptible d’accueillir le provisionnement des 25 milliards $, d’assurer leur gestion et leurs affectations.

De même, le G7 est appelé à mandater un sherpa issu d’un de leurs pays membres, en charge de la coordination des décisions qui seront proclamées par le Sommet de 2015, alors que le chef de l’Etat tunisien est appelé à constituer d’ores et déjà un Groupe de Contact entre l’exécutif tunisien et le G7, en y associant la pouvoir législatif tunisien.

Recommandations

Le «G7 Circle for Tunisia» recommande que le «Fonds Souverain Stratégique Global» soit d’ores et déjà créé et institutionnalisé et que les pays du G7 procèdent au versement centralisé dans ce dispositif, des 25 milliards $ par tranches de 5 milliards $ par an durant 5 années.

Ces montants doivent être affectés en Tunisie, à une politique de Grands Travaux, génératrice de relance économique, infrastructures, écoles, dispensaires, routes, ponts, bâtiment, qui relanceraient la machine économique dans l’ensemble des régions de Tunisie et développeraient l’emploi de manière rapide et durable ainsi que tous les corps de métiers du tissu économique tunisien, souligne le Cercle, demandant enfin du gouvernement tunisien qu’il constitue sans attendre, une plateforme de public affairs en faveur de la Tunisie, installée à Bruxelles capitale institutionnelle.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,018SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -