27 C
Tunisie
samedi 8 août 2020
Accueil La UNE Tunisie : 2013 peu propice à l’investissement industriel déclaré

Tunisie : 2013 peu propice à l’investissement industriel déclaré

Selon les données communiquées par l’agence de promotion l’Agence de Promotion de l’Industrie et de l’Innovation, durant l’année 2013, l’investissement déclaré dans le secteur industriel a atteint le montant de 3472.0 MD, contre 3631.6 MD lors de l’année 2012, enregistrant ainsi une baisse de 4.4%. Le nombre de projets déclarés a atteint 3923, au cours de l’année 2013, contre 4122, lors de l’année 2012, soit une baisse de 4.8%. Ces projets permettront la création de 76471 postes d’emplois, contre 79443 postes d’emplois durant l’année 2012, soit un recul de 3.7%.

Toujours d’après la même source, le secteur des industries des matériaux de construction, de la céramique et du verre a enregistré une augmentation de 89.3%, durant l’année 2013, avec des investissements déclarés de 813.7 MD contre 429.8 MD, lors de l’année 2012, suite à la déclaration de la création d’une cimenterie pour un montant de 400.0 MD avec un capital mixte.

C’est aussi le cas du secteur des industries chimiques qui a affiché un taux d’accroissement positif de 36.4% avec des investissements déclarés de 290.7 MD, durant l’année 2013, contre 213.2 MD, lors de l’année2012, essentiellement suite à la déclaration de la création d’une unité de production d’ammoniac pour un montant de 40.0 MD, à la déclaration de la création d’une unité de traitement de sable siliceux pour 28.0 MD et à la déclaration de la création d’une unités de fabrication de produits à usage pharmaceutique pour un montant total de 21.8 MD.

De même, le secteur des industries mécaniques et électriques a progressé de 35.8% avec des investissements déclarés de 748.0 MD contre 550.7 MD, lors de l’année 2012, suite à la déclaration de la création d’une unité totalement exportatrice de fabrication d’automobiles, de cycles, de motocycles et de moteurs pour un montant de 150.0 MD avec un capital mixte. Ce secteur a enregistré également la déclaration de la création d’une unité totalement exportatrice de fabrication de galleys et d’autres meubles pour avions pour un montant de 26.2 MD avec un capital 100% étranger et la déclaration de l’extension d’une unité totalement exportatrice de fabrication de ressorts à lames pour un montant de 23.0 MD avec un capital mixte.

En revanche, le reste des secteurs ont enregistré des résultats négatifs durant l’année 2013, à savoir :

– Le secteur des industries diverses dont les investissements ont régressé de 18.2% avec un montant de 569.0 MD contre 695.4 MD, essentiellement suite à la déclaration, durant l’année 2012, de la création d’une unité totalement exportatrice de recyclage de pneus usagés pour un montant de 196.2 MD avec un capital 100% étranger.

-Le secteur des industries du textile et de l’habillement dont les investissements ont diminué de 25.0% (179.6 MD contre 239.5 MD), essentiellement suite à la déclaration, lors de l’année 2012, de la création d’une unité totalement exportatrice de fabrication de fibres de tissu non tissé pour un montant de 45.3 MD avec un capital 100% étranger et à la déclaration d’une unité de confection pour un montant de 10.5 MD.

-Le secteur des industries agroalimentaires dont les investissements ont diminué de 41.1% avec un montant de 852.7 MD contre 1447.8 MD, durant l’année 2012, suite à la déclaration en août 2012 de la création d’une raffinerie de sucre totalement exportatrice pour un montant de 504.0 MD avec un capital mixte.

-Le secteur des industries du cuir et de la chaussure dont les investissements ont baissé de 66.9% passant de 55.3 MD à 18.3 MD, suite à la déclaration, durant l’année 2012, de l’extension d’une unité totalement exportatrice de fabrication de chaussures pour un montant de 28.9 MD avec un capital 100% étranger.

Baisse des investissements à participation étrangère

Les investissements industriels à 100% étrangers et en partenariat sont passés de 1687.8 MD, lors de l’année 2012, à 1512.3 MD , durant l’année 2013, enregistrant ainsi une baisse de 10.4%. Cette baisse est due aussi bien aux projets 100% étrangers dont l’investissement a atteint 519.9 MD contre 595.0 MD, durant l’année 2012, soit une diminution de 12.6%, qu’aux projets de partenariat dont les investissements ont baissé de 9.2% en passant de 1092.8 MD à 992.4 MD, durant l’année 2013.

Toujours selon l’APIi, la baisse enregistrée au niveau des investissements à 100% étrangers et en partenariat est imputable essentiellement au secteur des industries agroalimentaires (147.2 MD contre 768.5 MD) suite à la déclaration, lors de l’année 2012, de la création d’une raffinerie de sucre pour un montant de 504.0 MD. Il en est de même pour le secteur des industries du textile et de l’habillement avec des investissements étrangers et en partenariat de 88.4 MD contre 122.5 MD suite à la déclaration, lors de l’année 2012, de la création d’une unité de fabrication de fibres de tissu non tissé pour un montant de 45.3 MD.

Idem pour le secteur des industries diverses dont les investissements étrangers et en partenariat ont atteint 303.5 MD contre 333.1 MD, suite à la déclaration, durant l’année 2012, de la création d’une unité totalement exportatrice de recyclage de pneus usagés pour un montant de 196.2 MD. C’est aussi le cas du secteur des industries du cuir et de la chaussure dont les investissements étrangers et en partenariat sont passés de 35.3 MD à 10.6 MD, essentiellement suite à la déclaration, durant l’année 2012, de l’extension d’une unité de fabrication de chaussures pour un montant de 28.9 MD.

NBT

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,259FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,287SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles