AccueilActualitésTunisie : 75 députés réclament la dissolution d’Ennahdha

Tunisie : 75 députés réclament la dissolution d’Ennahdha

Soixante-quinze députés de l’opposition tunisienne ont signé, jeudi, une pétition réclamant la dissolution du parti islamiste Ennahda, qui dirige le gouvernement, en raison de déclarations conciliantes de son chef Rached Ghannouchi à l’égard de militants salafistes.

- Publicité-

Les signataires du texte, dont l’AFP a obtenu une copie, estiment qu’Ennahda doit être dissous juridiquement car le parti ne croit pas en la démocratie et complote contre l’aspect civil de l’Etat.

Les 75 députés sur les 217 que compte l’Assemblée nationale constituante (ANC) réclament la tenue d’une séance plénière samedi pour débattre de cette question.

Dans une vidéo datant de février mais dont la diffusion a fait scandale mercredi, Rached Ghannouchi conseille à des dirigeants salafistes radicaux de préserver leurs acquis avec sagesse et estime que l’armée et la police ne sont pas sûres car aux mains des laïcs tenants de l’ancien régime.

Il recommande aux jeunes salafistes de patienter et de prendre le temps pour capitaliser les acquis en leur conseillant aussi de créer des télévisions, des radios, des écoles, des universités.

Ghannouchi demande aussi aux salafistes de faire preuve de sagesse pour asseoir leur pouvoir face aux laïcs qui contrôlent encore médias et institutions et peuvent rebondir après leur échec aux élections d’octobre 2011 remportées par Ennahda.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,918SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles