Tunisie : BCE appelle les partenaires financiers à un surcroît de soutien

Tunisie : BCE appelle les partenaires financiers à un surcroît de soutien

par -

Le président de la République Béji Caied Essebsi, a invité, jeudi, les partenaires de la Tunisie à poursuivre leur appui, surtout durant cette conjoncture caractérisée par la multiplication des défis à relever, notamment celui du terrorisme.

Recevant une délégation de haut niveau regroupant des représentants des plus importantes institutions financières internationales et régionales, parmi les partenaires de la Tunisie, conduite par le Commissaire européen à la politique européenne de voisinage et aux négociations d’élargissement, Johannes Hahn, Essebsi a passé en revue les efforts déployés à l’échelle nationale afin de faire face aux difficultés actuelles.

” Le terrorisme qui guette tous les pays du monde, est un phénomène complexe qui exige la conjugaison des efforts de la communauté internationale “, a indiqué le président de la République, valorisant le rôle important joué par les forces militaires et sécuritaires tunisiennes pour assurer un climat de sécurité et de stabilité.

Il a, de même, souligné l’intérêt qu’accorde la Tunisie à la coopération avec ses partenaires internationaux et régionaux, et sa détermination de tirer profit de leur expertise, afin qu’elle puisse atteindre la croissance économique assignée, ce qui aura certainement des répercussions positives sur les conditions de vie du citoyen tunisien.

Essebsi a salué l’initiative de l’Union européenne et des principales institutions financières internationales et régionales partenaires qui tiennent à soutenir la Tunisie et à appuyer son processus démocratique et ses efforts de développement, et ce, en soutenant les grandes réformes économiques structurelles qu’elle a adoptées.

Les représentants des institutions financières internationales et régionales ont souligné, de leur côté, que cette première visite conjointe en Tunisie prouve l’engagement total de leurs institutions de continuer à soutenir l’expérience démocratique émergente, faisant état de leur volonté d’aider la Tunisie à parvenir à assurer une exploitation optimale de son potentiel.

Ils ont affirmé, en outre, qu’ils ont confiance en la capacité de la Tunisie à surmonter les difficultés conjoncturelles, surtout au vu de l’amélioration des indicateurs économiques réalisés, au cours du premier semestre 2018, appelant à la poursuite des réformes structurelles majeures, avec un rythme plus rapide et en coordination avec toutes les parties concernées.

La délégation de haut niveau comprend des représentants de la Banque mondiale, du Fonds monétaire international, de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), de la Banque africaine de développement (BAD), de la Société financière internationale (SFI), de l’Agence française de développement (AFD) et de la Banque allemande pour le développement et la reconstruction.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire