AccueilActualitésTunisie : L'APCE analyse les ratés et les succès de la jeune...

Tunisie : L’APCE analyse les ratés et les succès de la jeune démocratie

Dans le cadre de la préparation d’un rapport sur la transition démocratique en Tunisie, l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) a désigné M.George Loucaides (Chypre, GUE) au nom de la Commission des Questions politiques et de la démocratie. Il effectue une visite d’information à Tunis du 27 au 30 mars 2017.

- Publicité-

Les discussions porteront principalement sur les avancées de l’Etat de droit depuis l’entrée en vigueur de la Constitution du 27 janvier 2014.

Au cours de sa visite, M. Loucaides doit rencontrer le Président de l’Assemblée des Représentants du Peuple, les ministres des Affaires étrangères, de la Justice et le ministre des Relations avec les instances constitutionnelles, la société civile et des droits de l’Homme.

Des entretiens sont, également, prévus avec les Présidents des blocs parlementaires et des commissions parlementaires, ainsi qu’avec des représentants d’instances constitutionnelles indépendantes, de syndicat, de la communauté diplomatique, d’ONG et des médias.

Il s’agit de la première visite d’un rapporteur de l’APCE consacrée à la situation en Tunisie depuis 2012. L’APCE a adopté une résolution sur la transition politique en Tunisie la même année.

Dès 2011, les membres de l’Assemblée ont exprimé leur soutien à la Révolution tunisienne en adoptant une série de Résolution (deux en 2011 et une en 2012), en nouant des contacts avec des élus de l’ANC, puis de l’ARP, en servant de passerelle pour la mise en place de coopérations  avec les autorités tunisiennes, et en soutenant les acteurs de la société civile. L’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe  s’est toujours félicitée du caractère exemplaire de cette Révolution et elle s’est enthousiasmée devant les débats, toujours passionnés, souvent animés et parfois rudes, d’une société libre, soucieuse de construire son avenir démocratique à sa façon.

L’objectif de cette visite est triple :

– Etablir des liens pérennes avec les homologues de l’Assemblée des Représentants du Peuple,

– Dialoguer avec ces derniers, ainsi qu’avec les différentes composantes de la société tunisienne (membres de l’exécutif et de la société civile), sur les avancées de l’Etat de droit depuis l’entrée en vigueur de la Constitution du 27 janvier 2014,

– Rappeler que le Conseil de l’Europe est aux côtés de la Tunisie à travers les programmes de coopération en cours et qu’il reste à l’écoute de ses partenaires pour en développer d’autres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,439SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles