Tunisie : Les négociations salariales dans le secteur privé dans l’impasse

Tunisie : Les négociations salariales dans le secteur privé dans l’impasse

par -
Les négociations sociales

Les négociations sociales, le programme national de l’enseignement des adultes et les aides sociales étaient au centre d’une conférence de presse tenue, ce jeudi, au siège du ministère des Affaires sociales.

Pour ce qui est du secteur des entreprises et des établissements publics, Khalil Zaouia, le ministre des Affaires sociales, a affirmé que les négociations salariales sont logées à bonne enseigne, signalant qu’ «un rapprochement a été constaté dans les positions des uns et des autres » et espérant que les négociations seront conclues avant l’Aïd el Idhaa.

Concernant le secteur privé, le ministère a précisé que les négociations sur les augmentations salariales sont au point mort en raison de la position des deux partenaires, l’UTICA et l’UGTT, l’organisation patronale proposant une augmentation de 5,5% et pas davantage, en raison des charges accrues induites notamment par l’augmentation des tarifs du carburant et de l’électricité, et, pour sa part, l’UGTT s’en tenant mordicus à une augmentation de 7%.

D’après le ministre, au cas où l’impasse persisterait, le dossier sera soumis à la commission supérieure des négociations qui tranchera cette affaire.

Des recommandations pour la promotion de l’Enseignement des adultes

« Le programme national d’enseignement pour adultes a entaché par l’ampleur de la corruption et la gravité des abus financiers. Le programme a été essentiellement au service de la politique » a relevé Khalil Zaouia précisant que 5 responsables ont été révoqués de leurs fonctions et leurs dossiers sont transférés à la justice pour les traiter.

Un comité d’évaluation associant le ministère des Affaires sociales et celui de l’Education. Constat : un grand nombre des défaillances. On cite également l’exploitation des établissements privés pour l’enseignement.

Khalil Zaouia a suggéré également la création d’un comité de pilotage du programme national d’enseignement pour adultes, la mise en place d’un comité d’orientation andragogique. La programmation d’une base informatique au sein de l’administration centrale ainsi que les services régionaux dans le but de suivre le programme.

Les recommandations formulées auront pour objectif la promulgation d’une loi relative à l’enseignement des adultes. Actuellement, les efforts se développent afin de transformer ce programme à un programme régulier.

8 millions de dinars pour les aides sociales

Les aides sociales à l’occasion de la fête de l’Aïd seront versées le 17 octobre, à raison de 40 dinars par famille. Khalil Zaouia a noté, dans ce cadre, que ce versement coïncidera avec le versement pour le mois d’octobre des mandats du programme national d’assistance aux familles démunies. Le ministre a fait savoir qu’un budget de 8 millions de dinars a été consacré à ces aides.

Dans le même contexte, le ministre a fait observer qu’environ 50 mille familles supplémentaires ont été inscrites sur la liste des familles démunies au cours de l’année 2012 dont le budget s’élève à 127 millions de dinars. Pour rappel, 40 mille est le nombre familles bénéficiaires des carnets de soin gratuits.

Aussi, Khalil Zaouia a annoncé la création dans les trois à venir d’une banque de données relative aux familles nécessiteuses.

Wiem Thebti

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire