AccueilLa UNETunisie / Migration clandestine : L’impérative urgence d’une solution !

Tunisie / Migration clandestine : L’impérative urgence d’une solution !

Une réunion devait se tenir, ce mardi à Rome, à l’initiative du  ministre italien de l’Intérieur,  Roberto Maroni, afin de déterminer les sites vers lesquels les migrants pourraient être évacués, suite à l’arrivée massive de clandestins tunisiens sur l’île de Lampedusa, en Italie. En effet,  des milliers d’immigrés clandestins, en majorité des Tunisiens, ont débarqué sur l’île de Lampedusa ces dernières semaines dont 1400 ont gagné l’île en 24 heures. Cet afflux de migrants débarquant  sur la petite île italienne située au sud de la Sicile a provoqué de fortes tensions vis-à-vis les habitants qui ont bloqué le débarquement de tentes et toilettes chimiques, convoyées par ferry à destination des immigrés, avant de se laisser convaincre par les autorités. De son côté, la Croix-Rouge a jugé « inacceptable » cette situation dans le centre d’accueil, prévu normalement pour 850 personnes.

- Publicité-

Une situation alarmante oblige d’évaluer l’ampleur du malaise qui prend forme  s’agissant de jeunes désireux de tenter leur chance en Europe et de soulever nombre de  questions sur leurs motivations en cherchant par tous les moyens à quitter le pays. Pourquoi les jeunes émigrent t-ils ? Et pour quelles raisons ? Est-ce la misère ? Le désespoir ? L’impuissance ? Est-ce la déception ? Il est évident que les problèmes de la jeunesse à l’origine de la révolution ne sont pas résolus. Et ceci est en train de pousser manifestement cette  frange à prendre le risque et chercher par tous les moyens à quitter le pays.

Une vérité assez complexe. Pour cela, les autorités tunisiennes doivent prendre en considération l’immigration clandestine qui demeure un thème d’actualité nécessitant la multiplication d’efforts pour arrêter cette marée ininterrompue d’immigrants.

Les parties concernées (ministères, entreprises publiques ou privés, institutions) sont impliquées dans le développement d’urgence. Ces dernières sont appelées plus que jamais à assurer de manière la plus efficace  qui soit cette période de transition pour commencer à créer de l’emploi et donner la possibilité aux jeunes à travers toute initiative d’entrepreneuriat et de création.

Une fois la situation politique se  sera stabilisée, l’environnement sera sans doute plus favorable à la création d’entreprises et au développement des entreprises existantes.

Le renforcement de la compétitivité de l’économie et l’amélioration de l’efficience du secteur privé restent aussi parmi les meilleures solutions qui pourraient contribuer efficacement à la promotion de l’emploi des jeunes Tunisiens surtout les diplômés de l’enseignement supérieur.

Cela exige que le gouvernement transitoire puisse jouer pleinement son rôle de manière à préserver les intérêts des différentes parties et renforcer les capacités des citoyens à identifier les solutions appropriées pour lutter contre l’immigration illégale.

W.T

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,440SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles