Tunisie : Rien ne va plus dans les zones de développement régional

Tunisie : Rien ne va plus dans les zones de développement régional

par -

Il semble que la morosité étreigne le pays, obstinément ; en témoignent les chiffres de l’Agence de promotion de l’industrie et de l’innovation (APII) qui viennent d’être publiés. Des chiffres qui illustrent clairement la situation lamentable des investissements dans les zones de développement régional. De très fortes baisses ont été constatées dans la note de conjoncture de l’APII. Les deux premiers mois de l’année 2017 ont été caractérisés par un recul de 38,1% au niveau de l’investissement déclaré dans les zones de développement régional, avec 145.7 Millions de dinars (MD) contre 235.4 MD durant les deux premiers mois de 2016. La part de ces zones dans l’ensemble des gouvernorats est passée de 39.8% à 35.8% durant les deux premiers mois de 2017. La baisse ainsi enregistrée au niveau des investissements déclarés dans les zones de développement régional est imputable essentiellement aux délégations de développement régional du gouvernorat de; Sfax; ,; ,; et; .; Le nombre de projets bénéficiaires de la prime d’investissement au titre du développement régional est passé de 29 (pour un investissement total de 33.4 MD) à 27 (pour un investissement total de 30.7 MD) durant les deux premiers mois de 2017. Ces projets vont permettre la création de 532 postes d’emplois, contre 560 postes d’emplois durant les deux premiers mois de 2016. La prime d’investissement accordée a atteint 5.9 MD contre 6.1 MD durant les deux premiers mois de 2016, soit une baisse de 3.3%.; Le nombre de projets bénéficiaires de la participation de l’Etat et des primes d’investissement au titre des nouveaux promoteurs et des PME est maintenu constant. Les investissements approuvés relatifs à ces projets sont passés de 5.3 MD durant les deux premiers mois de 2016 à 9.8 MD durant les deux premiers mois de 2017. Ces projets vont permettre la création de 156 postes d’emplois, contre 138 postes d’emplois durant les deux premiers mois de 2016. La participation de l’Etat et les primes d’investissement accordées ont atteint 1.7 MD contre 0.4 MD lors des deux premiers mois de 2016, soit une hausse de 325%.; Le nombre des sociétés juridiquement constituées dans les guichets uniques de l’APII durant les deux premiers mois de 2017 a atteint 969 contre 874 durant la même période de l’année 2016, enregistrant ainsi une hausse de 10.9%. Les sociétés juridiquement constituées dans le secteur industriel ont enregistré une baisse de 5.7%.; Au total, durant les deux premiers mois de 2017, l’investissement déclaré dans le secteur industriel a atteint le montant de 407 MD, contre 591.3 MD lors des deux premiers mois de 2016, enregistrant ainsi une baisse de 31.2%. Le nombre de projets déclarés a atteint 605 au cours des deux premiers mois de 2017 contre 612 lors des deux premiers mois de 2016, soit une diminution de 1.1%.; Ces projets permettront la création de 8122 postes d’emplois, contre 8662 postes d’emplois durant les deux premiers mois de 2016, soit une régression de 6.2%.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire