AccueilActualitésTunisie : Slim Chiboub condamné en Suisse à une forte amende avec...

Tunisie : Slim Chiboub condamné en Suisse à une forte amende avec sursis pour complicité de corruption

Un gendre de l’ex président Ben Ali, qui serait Slim Chibpoub, a été reconnu coupable d’avoir aidé et encouragé la corruption par le Bureau du Procureur général de la Suisse, rapporte l’agence de presse suissinfo. Il a été condamné à une amende avec sursis, et les fonds en question ont été confisqués.

- Publicité-

Il devait comparaître devant le Tribunal pénal fédéral de Bellinzona, dans le canton du Tessin, début novembre. Mais comme son appel a été retiré, le verdict initial est maintenant revêtu de l’autorité de la chose jugée, donc exécutoire, a affirmé le bureau du Procureur à l’agence de presse suisse, ce qui confirme l’information rapportée par le journal Zentralschweiz am Sonntag dimanche.

Le bureau du procureur général avait reconnu le suspect coupable de complicité de corruption active et l’avait condamné à une amende de 375,000 francs suisses, soit 371.000 dollars US, avec un sursis de deux ans.

Selon Zentralschweiz am Sonntag, l’homme en question est Slim Chiboub, gendre de Ben Ali, qui est un homme d’affaires.

Selon les documents juridiques consultés par l’agence de presse, Slim Chiboub a agi comme un intermédiaire dans une affaire de corruption en Libye impliquant le groupe canadien d’ingénierie SNC-Lavalin et l’un des fils de Mouammar Kadhafi. Il a été payé en échange de son intervention.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,723FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,478SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles