AccueilLa UNETunisie-Steg : Cri d’alarme d’un investisseur dans le photovoltaïque

Tunisie-Steg : Cri d’alarme d’un investisseur dans le photovoltaïque

«Je suis venu pousser un cri d’alarme, un appel à toutes les forces vives pour qu’elles me soutiennent dans ces moments de crise», clame Nizar Tazni, jeune investisseur et Pdg de « Helios stratégia », filiale de la société française, au capital de 60 millions d’euros, et classée première en matière d’énergie renouvelable et de distribution des matériels photovoltaïques en Europe.

« Transférée juste après la révolution pour des raisons purement nationales, Helios stratégia fait face à plusieurs difficultés en Tunisie postrévolutionnaire. Ces difficultés tiennent à la récente décision de la Steg de changer le contrat établi avec les fournisseurs dans le secteur photovoltaïque y compris ladite société », a-t-il expliqué à Africanmanager.

Le 25 juin dernier, la Steg est venue informer les fournisseurs du changement de contrat pour être applicable à partir du premier juillet. « Le changement a touché également le taux de crédit, les délais de remboursement ainsi que l’annulation de crédit du type 3,4 et 5 ». Et là, l’investisseur n’a pas caché son désarroi face aux conséquences assez lourdes de cette décision.

Avec l’arrêt de l’activité d’Helios stratégia dans plusieurs gouvernorats depuis un mois, environ 240 postes d’emplois sont menacés et viendraient s’ajouter à ceux déjà perdus. « La précipitation dont la Steg a fait montre dans la prise de décision nous a causé plus de 600 millions de dinars de pertes. Pis encore, nos techniciens ont été mis au chômage forcé », a-t-il souligné avant d’ajouter que « le plus grave dans tout cela est cette perte de confiance dans les institutions de l’Etat et des entreprises publiques, ce qui se répercute négativement sur l’investissement ».

En effet, cette perte de confiance coûtera cher non seulement à la Tunisie mais aussi aux fournisseurs et aux clients qui subissent encore les effets de la rupture de convention entre la Steg et Helios stratégia. « Au lieu d’encourager les compétences dont regorge le pays, certaines parties nous empêchent de contribuer à la réalisation des objectifs prioritaires, tels que l’emploi et le développement régional », a-t-il estimé.

D’après lui, cette convention n’est toujours pas en vigueur et les entreprises sont bloquées pour cause d’inactivité et supportent, en plus, les charges fixes sans réaliser de chiffre d’affaires. « Au niveau technique, les règles d’exécution des installations ne sont pas les mêmes d’un district à un autre. Les techniciens contrôleurs de la Steg n’ont pas reçu la même formation pour assurer cette tâche. Les délais pour la réception des installations sont, des fois, très longs. Au niveau administratif, pour servir la subvention, les délais peuvent atteindre 2 moins, voire plus, dès la date du dépôt des dossiers au bureau d’ordre de l’ANME, alors que le cahier de charges prévoit un mois. Aussi, les dossiers finalisés mettent plus d’un mois, après la mise en service, pour être transmis depuis le district jusqu’aux services centraux de la Steg ». Ce cri de détresse lancé à l’adresse des responsables peine encore à trouver l’écho escompté , au milieu du tumulte et la confusion qui gagnent le pays entre la position du gouvernement provisoire, qui a affirmé par le bais de son président, Hamadi Jebali, que » l’on veillera à ce que l’investisseur tunisien ne subisse aucune pression et ne rencontre aucune difficulté à réaliser un projet, tant qu’il respecte la loi tunisienne » et le rôle de certaines institutions publiques dans cette démarche.

Dans ces moments de crise, Nizar Tazni appelle le gouvernement de Jebali à agir sans délai pour sensibiliser les responsables de la Steg et l’ANME quant à la gravité de la situation. « Nous sommes persuadés qu’avec un peu plus d’effort de la part de tous les acteurs, y compris les entreprises, nous pourrons trouver une solution et réaliser les objectifs de Plan Solaire Tunisien (PST) tout en allant de l’avant pour plus de création d’emplois, plus d’économie d’énergie et plus de respect de l’environnement »

Wiem Thebti

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,003SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -