AccueilActualitésTunisie-Vente du palais de Sidi Dhrif : Les accords passés avec les...

Tunisie-Vente du palais de Sidi Dhrif : Les accords passés avec les autorités actuelles ne sont pas légitimes, selon l’UPL

Dans un communiqué rendu public mercredi 22 février, l’Union Patriotique Libre s’est dite étonnée par les informations circulant sur une éventuelle acquisition du palais de Sidi Dhrif par l’épouse de l’Emir du Qatar, Sheikha Mozah.

- Publicité-

Selon la même source, l’UPL a réitéré son refus de la vente des biens appartenant au peuple tunisien à des personnalités étrangères.

Le Parti a invité les partis politiques et organisations à informer les autres pays que les accords passés par les autorités actuelles pour la vente des biens du peuple ne sont pas légitimes, et ne seront pas reconnus à l’avenir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,918SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles