AccueilMondeUE: Les 27 déterminés à verdir leurs importations

UE: Les 27 déterminés à verdir leurs importations

Les ministres de l’Environnement de l’UE discutent à partir de jeudi à Amiens des priorités climatiques françaises –taxe carbone aux frontières, lutte contre la déforestation importée–mais restent divisés sur une réforme du marché de l’électricité malgré la flambée des prix de l’énergie.

Réunis autour de la ministre française de la Transition écologique Barbara Pompili, les représentants des Vingt-Sept aborderont pendant deux jours plusieurs textes de l’ambitieux plan climat présenté mi-juillet par Bruxelles pour sabrer de 55% d’ici 2030 les émissions carbone de l’UE par rapport à 1990.

Une seconde réunion  rassemblera les ministres de l’Energie vendredi et samedi.

Si Emmanuel Macron fait de l’environnement un marqueur de la présidence française de l’UE, débutée en janvier, aucun accord n’est attendu à Amiens mais Paris entend « faire avancer au maximum » d’ici juin les négociations en cours.

La France veut notamment accélérer l’établissement d’un « mécanisme d’ajustement carbone aux frontières » de l’UE proposé par Bruxelles et désormais discuté par les Etats et les eurodéputés.

L’objectif est de taxer certaines importations (acier, aluminium, ciment, engrais, électricité) au prix du marché carbone européen, selon les émissions liées à leur production.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,000SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -