Un message politique risque de coûter une sanction à l’Argentine

Un message politique risque de coûter une sanction à l’Argentine

par -
La Fédération Internationale de Football (FIFA) s’apprête à ouvrir une

La Fédération Internationale de Football (FIFA) s’apprête à ouvrir une enquête sur la banderole portée par les joueurs de la sélection argentine lors du match amical ayant opposé l’Albicelsete à la Slovénie samedi dernier, 11 juin 2014.

Les joueurs argentins ont déployé avant le coup d’envoi de la rencontre une banderole sur laquelle était inscrite “Les Malouines sont Argentines”, un message politique relatif à l’archipel des Malouines situé à 480 km des côtes argentines, encore sous tutelle Britannique. Ce geste n’est pas conforme à la règlementation de la FIFA qui ne tolère pas l’expression de messages politiques dans les matches de football , doit susciter un enquête, et peut-être des sanctions contre la sélection argentine .

Un conflit armé a opposé l’Argentine à la Grande-Bretagne en 1982, sur la souveraineté sur l’archipel, faisant 900 morts. L’armée britannique a gagné la bataille, mais la dictature militaire qui tenait l’Argentine a été obligée de se retirer du pouvoir, et ouvrir la scène politique à une expérience démocratique.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire